• A diffuser largement?

    Hoax_nouvelobs

    Le Front de gauche ne ménage pas la politique de Hollande et de son gouvernement mais il s’agit d’une opposition au grand jour. Des Internautes de  Droite et d’Extrême-droite utilisent les courriels pour diffuser des informations mensongères, des images truquées, de faux sondages, des chiffres bidonnés et des faux  articles. La dernière campagne aux méthodes nauséabondes est en cours. Le principe est simple. On diffuse un courriel à des sympathisants qui sont chargés de le répandre autour d’eux et elle est reprise sur des blogs partisans. Chaque courriel se termine par la formule «  A DIFFUSER LARGEMENT ». Par ce procédé, une fausse lettre écrite par la rédaction du Nouvel Obs veut faire le buzz de boîte mail en boîte mail. L’argumentation et le style sont ceux d’une grossière intox.

    La lettre est introduite par un texte mensonger que nous vous livrons :

    C'est un scoop ! On a rarement vu un journal de gauche écrire un article aussi virulent sur un président lui-même de gauche !! 

    A noter que l'article n'est pas signé du nom d'un journaliste, (qui risquait de se faire virer), mais de la Rédaction, ce qui implique la responsabilité de l'ensemble du journal ;

    Bravo pour le courage de son directeur Laurent Joffrin !

    Bonne lecture

    Déjà, pour écrire que le Nouvel Obs est un journal de gauche, il faut être de droite. Bien évidemment la Rédaction de ce journal a apporté un démenti à cette lettre apocryphe derrière laquelle se cachent des manipulateurs qui s’adressent d’abord à leurs sympathisants toujours prêts à avaler les plus gros mensonges avant de s’empresser d’en faire profiter leurs amis de droite comme de gauche.

    Vient ensuite la lettre ouverte à François Hollande. Elle est sur-titrée par « La fin de Hollande selon le Nouvel Observateur »

    Monsieur Hollande.

    Je ne vous appelle pas par votre titre, car, sauf le respect que je vous dois en tant que citoyen, je ne vous considère pas comme mon président.

    C'était la campagne lancée dès le soir de son élection par des groupes d'extrême-droite comme le Bloc Identitaire, très vite relayé dans des rangs de la "droite classique". Le rédacteur n’a donc pas voté pour François Hollande. Il signe la rédaction du Nouvel Obs et emploie la première personne.

     Ô combien vous avez gesticulé lors de vos discours de campagne, dénigrant votre prédécesseur en disant que la situation de la France était de son fait, et que vous, « moi président », aviez toutes les solutions.

    On peut tout de suite comprendre qu’il s’agit d’un Sarkoziste.

     Qu'en est-il à ce jour ? Pouvez-vous regarder la France droit dans les yeux en disant que vous avez été honnête et que vous n'avez pas menti ? Vous vous vouliez être à la tête d'un gouvernement exemplaire, et  « moi président », vous n'alliez pas vous entourer de gens ayant eu affaire à la justice. Presque tous, ce ne sont pas des casseroles qu'ils traînent derrière eux, mais des quincailleries ! Dois-je vous rappeler le passé judiciaire de votre premier ministre et d'autres membres du gouvernement ? Ce fut là votre premier faux pas. Que dire de la nomination de Lionel Jospin ?  Et d'Henri Emmanuelli ? Les vieux éléphants du P.S devaient sans doute vous manquer …"moi président" je serai le président de tous les Français, et il n'y aura pas de chasse aux sorcières … C'est ce que vous disiez. Nicolas Sarkozy a vraiment été un président d'ouverture, et il l'a prouvé en nommant des ministres de gauche à son gouvernement.

    Là on est sûr qu’il s’agit d’un Sarkoziste.

    Et vous ? Qu'avez-vous fait ? Vous vous êtes contenté de nommer des amis, pour la plupart sans aucune véritable expérience, comme vous-même d'ailleurs … Et vous faites limoger des hauts fonctionnaires de l'état sous prétexte que ce sont des proches de votre prédécesseur. Sans parler de votre compagne qui fait « virer » des journalistes qui osent s'exprimer. Bien sûr, les autres journalistes sont à votre botte, preuve en est que lors de vos interviews, ils n'osent pas poser les questions essentielles qui intéressent tant les Français, et lorsqu'ils en posent, vous les éludez par votre sens de la périphrase et du double langage.

    De la part d’un Sarkoziste, il y a de quoi rire…

    Alors, aujourd'hui, faisons un nouveau constat de vos actions …en vacances ainsi que votre gouvernement. Pensez-vous que ces vacances soient bien méritées ? Hormis créer des commissions (qui nous coutent très cher), vous balader et serrer des mains, poser sur une photo dès que vous entendez le bruit d'un appareil, qu'avez-vous fait de concret ? Pas grand chose … Hormis créer des impôts et surtout des taxes, détruire ce que Nicolas Sarkozy a mis en place, et faire en sorte que la classe moyenne passe à la classe basse...... La philosophie du socialisme est une belle chose quand elle est réellement appliquée : être en faveur des classes les plus défavorisées.

    Sarkozy for ever !

    Mais ce n'est pas ce que vous faites car vous n'êtes pas pauvre et ne savez même pas ce que cela veut dire. Il faut croire que le rédacteur non plus. Par vos mesures, vous faites en sorte de tirer la France vers le bas, je dirais même vers l'abîme.

    Nous sentons qu’au bord de l’abîme, le rédacteur va faire un grand pas en avant.

    Elle est belle votre notion du socialisme ! Vous n'aimez pas les riches, cela est une chose entendue … Mais alors vous ne devez pas vous aimer vous-même .... pas plus que tous les membres du gouvernement que vous avez choisis..... tous fortunés! Car vous en faites partie …

    Les attaques personnelles arrivent…

    C'est si facile d'échapper à la fiscalité en créant des S.C.I. En ce qui concerne la valeur de vos appartements à Cannes, avez-vous versé un dessous de table à l'agent immobilier pour qu'il fasse une estimation si basse ? En parlant de Cannes, cela me fait penser au Fort de Brégançon …Votre compagne s'y est rendue en avion pour vérifier qu'il n'y avait pas de risques d'être surpris par des paparazzi durant vos vacances. Qui a payé le billet ? Vous, elle, ou le contribuable ? Et les 14 cartons de coussins de luxe ? Qui paye ? Sans parler du coût de réaménagement des accoudoirs des Falcon (450.000 euros) pour pouvoir y mettre du champagne… C'est vrai que ce n'est pas la même dimension que celle des bouteilles de jus d'orange de votre prédécesseur, qui ne buvait pas d'alcool ! Vous n'aimez pas les riches, mais vous aimez le luxe ! En parlant de Falcon, cela me fait penser à : avion. Avion me fait penser à voyage.

    Heureusement que Nicolas Sarkozy n’a rien coûté et ne coûte plus rien aux contribuables. On n’a pas eu droit aux frais de papier hygiénique mais on n’en était pas loin.

    Voyage me fait penser à étranger. Savez-vous, monsieur Hollande, quelle est votre image à l'étranger ?

    Quelle association d’idées et quel enchaînement dans le déchaînement.

    Peut-être que durant vos balades au Tour de France, au Festival d'Avignon, aux J.O de Londres vous n'avez pas eu le temps de lire des journaux tels que « The Economist », « Herald Tribune » ou encore « Der Spiegel ». Vous devriez pourtant, et vous seriez (désagréablement) surpris … Ils ne parlent pas de vos frasques vestimentaires (qui pourtant ont fait la risée du monde entier), mais simplement de votre incapacité au niveau économique et de votre incapacité à gérer une crise. Il est vrai qu'au niveau économie vous devez être sur un nuage.

    On ne va pas revenir sur l’image bling bling de Nicolas Sarkozy et sur ses voyages aux USA (chez Bush), au Maroc, au Qatar…etc.

    Durant votre campagne vous disiez être au courant de tous les chiffres, ce qui « moi président » vous permettait de vous engager sur des promesses à ce jour utopiques et irréalisables, car vous vous êtes rendu compte de la réalité des choses.

    « Promesses utopiques et irréalisables », voilà la preuve que nous avons affaire à un individu de droite et de la pire espèce.

    Tout comme vous vous êtes rendu compte que la situation de la France n'est pas du fait de Nicolas Sarkozy, mais du fait d'une crise mondiale. Mais il est vrai que c'est tellement plus facile de critiquer et tout mettre sur le dos de son adversaire, même si cela manque cruellement d'élégance. Mais une fois que l'on est au pied du mur on le voit mieux, et c'est dans ce mur que vous menez la France. L’Europe, le monde sont en crise, mais ce n'est pas la faute de Nicolas Sarkozy.

    Sarkozy for ever !...

    L’auteur de la lettre fait preuve d’une absence totale de conscience politique et d’une connerie remarquable. Nous nous arrêtons là car ce torchon n’a rien à voir avec une opposition franche et constructive. Le procédé est vil et l’argumentation affligeante. Le triste sire qui l’a pondu termine par : « Toutes considérations politiques mises à part vous êtes souriant, ouvert au dialogue, aimant le sport et la bonne bouffe, bref, vous semblez être un homme sympa … Alors, soyez un homme sympa en quittant ces fonctions, car vous n'avez pas les épaules assez larges pour en assumer la charge. La rédaction. A DIFFUSER LARGEMENT MERCI ».

    Bien évidemment, les critiques des leaders du Front de Gauche et de leurs sympathisants n’ont rien à voir avec ces attaques malveillantes qui ne salissent que son auteur et son appartenance politique.  Le rédacteur ne fait montre que d’une rancœur  partagée avec son idole et critique chez François Hollande ce qu’il approuvait chez Sarkozy.

    Ce qui est reproché à François Hollande, c’est de poursuivre la politique de son prédécesseur malgré la majorité qui s’est portée sur sa candidature et d’oublier l’apport des voix du Front de gauche qui ont été déterminantes.  C’est donc sa politique antisociale et le reniement du candidat qu’il a été. Il ne s’agit surtout pas de revenir au sarkozisme ou de se tourner vers l’extrême-droite mais de mettre un arrêt au bipartisme qui, dans des combats de chefs,  met la France dans l’alternance sans changement. Il s’agit de proposer une alternative au libéralisme et à la toute puissance de la Finance. Des électeurs de gauche, trahis par François Hollande, ne veulent plus être manipulés par le « vote utile » et n’entendent pas se taire, tout en dénonçant les mauvais arguments et les méthodes extrême-droitières d’une droite qui a fait ses preuves avec Sarkozy. La politique sociale ne supporte pas les compromis qui apparaissent comme des compromissions avec une Droite impatiente de reprendre le pouvoir… à croire que François Hollande est pressé de le perdre.

    La presse critique souvent ceux qui parlent « dru et cru » à Gauche et, pour promouvoir le libéralisme qui est la cause de la crise économique actuelle, s’emploie à passer sous silence les propositions constructives . On n’entend pas les grands média dénoncer les mensonges de la droite et de l’extrême-droite dans le débat politique et l’utilisation faite des adresses email de leurs sympathisants. Pourtant les spams et courriers malveillants arrivent certainement jusque dans les salles de rédaction.

    La lettre a été dénoncée sèchement par le Nouvel Obs  ICI. Ce journal n’a pas pris la peine de commenter la prose de celui qui les a impliqués dans un hoax. Par contre le blog « Debunkershoax » s’est livré à un travail de décryptage ICI.

    Fucone.

    l

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :