• A fond la caisse derrière Mélenchon

     La campagne pour la candidature de Jean-Luc Mélenchon s’active

     

    A fond la caisse derrière Mélenchon

    Désormais, les comités de Corse Sud insoumise se réuniront tous les lundis, à Ajaccio. Ce lundi, les militants se sont retrouvés pour faire le point sur la campagne présidentielle et pour traiter de la question des législatives.

    Un plan de travail a été discuté et arrêté pour les prochaines semaines. Sans entrer dans le détail, il est prévu 2 réunions publiques à Ajaccio, le 24 janvier et le 16 février 2017, sur les thèmes de la démocratie et de la santé. Ces réunions se tiendront au Locu teatrale. Samedi 14 janvier, une vente de l’Avenir en commun, programme de référence de la France et de la Corse insoumises sera organisée, à partir de 10 heures, sur la place Foch. Une rencontre avec les militants de la Haute Corse insoumise aura lieu à Bastia, le 12 janvier, suivie d’une conférence de presse sur la place saint Nicolas, afin de coordonner les actions au plan régional.

    A fond la caisse derrière MélenchonLes deux principales villes de notre île n’étant toute la Corse, le rural ne sera pas oublié. Plusieurs contacts et réunions publiques seront organisés, à Ocana, Corte, Sartène, etc.

    La question des législatives est ensuite venue dans le débat. De même celle du positionnement du Parti communiste par rapport à la candidature de Jean-Luc Mélenchon. On peut se réjouir que les militants de ce parti se soient prononcés majoritairement pour le soutien, malgré un vote défavorable de ses cadres. Néanmoins il a été observé que ce soutien n’est pas franc et massif. Les différents intervenants se sont interrogés sur le principe d’une campane autonome, sur la base, non pas de l’Avenir en commun, mais plutôt sur celle du Parti communiste ! L’heure n’est plus aux tergiversations ou aux états d’âme, ou à on se sait quel miracle qui ferait surgir à l’issue de la primaire du Parti socialiste le candidat idoine. Mais assurément,  l’heure est au soutien massif à Jean-Luc Mélenchon, seul candidat véritablement de gauche. Candidat qui parle clair et qui se prononce sans ambiguïté pour une rupture totale avec les politiques de régression sociale et d’austérité que nous subissons depuis plusieurs décennies. Quant aux législatives, autre point d’interrogation. Le Parti communiste a laissé entendre qu’il présenterait des candidats dans les quatre circonscriptions de la Corse, sans consultation de ses partenaires en particulier  de Corse insoumise et de Manca alternativa. Le procédé est pour le moins inélégant. Dans ces conditions, il a été décidé pour Corse Sud insoumise de proposer des candidatures dans les deux circonscriptions et d’en débattre démocratiquement avec tous ceux qui veulent une véritable clarification au sein de la gauche dans notre île et de mettre enfin un terme aux alliances douteuses, même avec ceux qui s’affublent de l’étiquette de gauche.

     

    A fond la caisse derrière Mélenchon

     

    Quoi qu’il en soit, les militants de Corse insoumise et de Manca alternativa relèvent le défi, celui de s’engager, sans réticence, pleinement derrière Jean-Luc Mélenchon, afin de créer au plan national, comme au plan régional, les conditions pour un vrai changement.

     

    A fond la caisse derrière Mélenchon

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    vallerustie
    Mardi 10 Janvier à 13:22

    Bravo Camarades .On ne lâche rein !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :