• ELECTIONS TERRITORIALES 2017

    La liste l'Avenir, la Corse en commun remercie ses électrices et électeurs

     

    Un vif remerciement aux 6788 électrices et électeurs qui ont choisi le vote du changement avec la liste l'Avenir, la Corse en commun – l’Avvene, a Corsica in cumunu. Lire la suite :

    http://www.mancalternativa.com/un-vif-remerciement-a133980234

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • http://www.mancalternativa.com/reponse-a-jean-luc-melechon-a134146482 

    De l’espoir à la désillusion

     Alors que la nécessité du rassemblement populaire se dessinait en Corse, l’espoir renaissait et la volonté de chacun devenait une volonté commune pour créer l’avenir insulaire sur des valeurs d’humanisme et de partage. Lire la suite :http://www.mancalternativa.com/reponse-a-jean-luc-melechon-a134146482 

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Corse

    Nationalistes vent en poupe

     

    Le premier tour des élections territoriales en Corse, a consacré le triomphe annoncé des nationalistes. La seule liste de gauche, présentée par la Corse insoumise, le Parti communiste et Manca alterativa/Ensemble, a eu un score médiocre. Pourtant Jean-Luc Mélenchon exulte. Tour d'horizon.

    Article paru dans Regards du 4 décembre 2017 et signé par Roger Martelli, historien. Lire la suite :

    http://www.regards.fr/qui-veut-la-peau-de-roger-martelli/article/corse-nationalistes-vent-en-poupe

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  

    Comité de soutien à la liste l'Avenir, la Corse en commun

     

    Comité de soutien à la liste

    L’Avenir, la Corse en commun

    L’Avvene, la Corsica in cumunu

    Appel à l’adhésion

     

    Les prochaines élections territoriales auront lieu les 3 et 10 décembre 2017. Elles seront extrêmement importantes pour le devenir de la Corse. Il s’agira d’élire des représentants à la Collectivité unique, englobant l’actuelle CTC et les deux départements corses, avec des pouvoirs accrus.

    Les électeurs sont face à plusieurs choix :

    1. Ou bien ils feront revenir au pouvoir régional les clans, les dynasties politiques de tous bords qui ont tant fait de mal à la Corse et aux Corses ?

    2. Ou bien ils feront confiance aux prosélytes de la pensée jupitérienne et de la marche vers le passé, c’est-à-dire à des gens qui soutiennent sans sourciller la politique d’austérité et de régression sociale mise en œuvre par Emmanuel Macron et son gouvernement ? Des gens dont le principal souci, c’est la lutte des places. ?

    3. Ou bien donner un nouveau quitus à la majorité sortante d’obédience nationaliste, dont les résultats au bout de deux ans n’ont pas été exceptionnels, privilégiant certaines questions identitaires à la question de fond : la question sociale ?

    4. Enfin, ou bien choisir une autre voie, celle proposée par la liste l’Avenir, la Corse en commun, soutenue par la Corse insoumise, le Parti communiste, Manca alternativa/Ensemble et des militants syndicaux, associatifs et culturels ?

    Cette voie, c’est la rupture avec la politique d’austérité. C’est aussi et surtout des propositions concrètes, alternatives et authentiquement de gauche, pour une Corse plus démocratique, plus solidaire et fraternelle. C’est celle qui peut redonner confiance aux 57% d’électeurs corses qui se sont réfugiés dans l’abstention, lors des dernières législatives.

    Un comité de soutien à la liste L’Avvene, a Corsica in cumunu se constitue. Un appel est lancé pour le rejoindre. Adhérez et faites adhérer.

    Les premiers signataires :

    Fransceschi Claude, Lucciana, Orsi Jean-Pierre, Coti-Chiavari, Armata Robert, Ajaccio, Bouquet Bernard, Afa, Defranchi Jacques, Ajaccio, Siddi Aldo, ville de Pietrabugno, La Renaudie Pascale, Ajaccio, Mela Pierre, Gualdariccia, Ollandini Philippe, Ajaccio, Rasori Malène, Ajaccio, Prévert Jacqueline, Ajaccio, Santoli Raymond, Ajaccio, Urbani Angèle, Ajaccio, Feibelman Jean, Ajaccio,  Piasco Henri, Borgo, Gambotti Suzanne, Bastia, Bau Lionel, Furiani, Debuire Renaud, Pietranera, Rénéric Amélia, Lucciana, Boulfoul Ramda, Bastia, Palandri Christine, Ajaccio, Prévert Yann, Ajaccio, Muroni Baptiste, Alata, Chanrion Baptiste, Ajaccio, Prévert Gwenael, Ajaccio, Thomas Jean-Jacques, Ajaccio, Pireddu René, Ajaccio, Casamotta Magalie, Borgo, Lacroix Danielle, Borgo, Peraldi-Grimaldi Brigitte, Corrano, Renaut Alain, Ville di Pietrabugno, Lovichi Jean-Pierre, Zigliara, Pfeiffer-Muroni, Alata, Santamaria Micka, Ajaccio, Jean Robert, Olmeta di Capocorso, Debuire Dolorès, Pietranera, Maghraoui Chantal, Bernard Nicolas, Bastia, Buy Louis, Ajaccio, De Fraytas Maeva, Brando, Guillaume Chanrion, Ajaccio, Lorenzi Pierre Henri, Sollacaro, Bacci Lucie, Ajaccio, Paganelli Norbert, Peri, Tavera Angèle, Peri, Visani Michel, Ajaccio, Alessandri Jean, Ajaccio, Alessandri Fanfan, Ajaccio, Bueno Vincent, Ajaccio, Zavani Sabrina, Ajaccio, Colombani-Poli Madeleine, Francardo, Catali Poli, Corte, Mandrichi Antoine, Bastia, Vincensini Christian,Bastia, Martinett Paul, Ajaccio, Biondi Jea-Michel, Ajaccio, Bartoli Jules, Bastelicaccia, Bartoli Françoies, Bastelicaccia, Gonzalez Elodie, Ocana, Muroni Christelle, Alata, Giudicelli Pierre, Ajaccio, Marietti Thomas, Corbara, Wrebleski Jacqueline, Ajaccio, Paniceli Marie Françoise, Vico, Casanova Patrice, Porticcio, Ortoli Pierre Vincent, Ajaccio, Fenouil Thierry, Alata, Chiocca, Marguerite, Albitreccia, Raffini-Orsucci Dominique, Bastia, Zavani Sabriana, Ajaccio, Colombani-Poli Madeleine, Francardo, Poli Catali, Corte, Agresti-Marcon, Stéphanie, Afa, Zavani Georges, Ajaccio, Zavani Marie-Françoise, Ajaccio, Bozzi Antonia, Ajaccio, Rocchi André, Querciolo, Bombardi Herminie,  Bastia, Bombardi Louis, Bastia, Rosier Emile, Bastia, Cervoni André, Meria, Mangiavacca Alain, Cardu, Fusella Dominique, Bastia, Fusella Marie-Josée, Bastia, Pasqualini Henri, Santa Maria di Lota, Benazzi Antoine, Biguglia, Lemonnier François, Bastia, Lemonnier Marcelle, Bastia, Agostini Joseph, Bastia, Santelli Jean, Castellare, Pesce Philippe, Castellare, Rocchi Joseph, Querciolo, Filippini Pierre, Bastia, Amoretti René, Bastia, Oreve Roland, Bastia, Gaspari Noel, Bastia, Marini  Pierre, Bastia, Spinosi Devote, Calvi,Cimino Marcelle, Furiani, Poli Marie-Catherine, Francardo, Dionisi Jean-Charles, Furiani, Giuliani Bernard, Pietracorbara, Moracchini Frédéric, Bastia, Ugolini Yvonne, Ogliastro, Santamaria Joseph, Ajaccio,Soguo Stéphanie, Ajaccio, Agostini Marie-Jeanne, Bastia, Senati Jean, Rapale, Valery Jean, Borgo, Palmieri Trinité, Bastia, Mondoloni Jean Claude,  Brando, Falleni Jean Louis, Brando, Bartoli Auguste, Biguglia,Ugolini Sixte, Ogliastro, Laliman Albertini Denise, Miomu, Martini Ange, Poggio di Nazzo, Cancellieri Alexandra, Lucciana, Albertini Charlotte, Bastia, Renault Alain, Bastia, Maginot Jean-Pierre, Ajaccio, Muselli Colonna Pierre-Ange,  Ajaccio, LLedo Jacqueline, Porticcio, Gil Jean-Jacques, Bastia, Mariani Charles, Ajaccio, Dongradi Claude, Vignale, LLedo Yves,  Ajaccio, Isola Beatrice, Vescovato, Biaggini  André, Bastia, Ambrosini Lisa, Calvi, Sisco André, Calvi, Nordee Maxime, Ajaccio, Perraudin Dominique, Barbaggio, Devichi Nicole, Barbaggio, Ronze Alain, Furiani, Rosse Pascale, Bastia, Lucchini Viviane, Ajaccio, Mosconi  Noël, Olcani, Mosconi Marc, Canari, Agostini Joseph, Bastia, 

     

    Envoyer votre adhésion (Nom, prénom, lieu de résidence, courriel et/ou téléphone) :

    lazio@aliceadsl.fr

    franceschiclaude@orange.fr

     

     

     

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  •  

     

    Élections Territoriales des 3 et 10 décembre 2017

    Une liste pour défendre l'intérêt général humain

     

    La liste l'Avenir, la Corse en commun a été présentée à la presse régionale, ce samedi 28 octobre 2017, place Abbatucci, à Ajaccio, en présence d'une  centaine de personnes. Jacques Casamarta, tête de liste et Michel Stefani ont pris la parole pour expliciter les raisons qui ont amené à constituer une telle liste et les perspectives qui peuvent s'ouvrir au sein de la nouvelle Assemblée territoriale. Il a été souligné que la liste l'Avvene, a Corsica in cumunu est la seule liste véritablement de gauche, en rupture avec le libéralisme, la politique d'austérité et de régression sociale du pouvoir macronien et avec toutes les pratiques liées aux clans et à la casta qui ont tant fait de mal à la Corse et aux Corses.

    Cette liste est soutenue par la Corse insoumise, le Parti communiste, Manca alternativa et des militants associatifs, syndicaux et culturels.

    Nous donnons ci-dessous la synthèse de la conférence de presse.

    Trois  blocs politiques vont s'opposer à l'occasion de cette importante élection :

    - le bloc libéral avec les représentants de la droite et des macronistes. 

    - le bloc nationaliste qui peine à prendre position sur les questions sociales et dont l'abstention sur les ordonnances est le révélateur. Elle assume le pouvoir depuis deux ans, mais la question sociale est toujours à la remorque.

    - le bloc fidèle aux valeurs d'une gauche sociale et écologique que nous voulons représenter avec la liste  L'avenir, une Corse en Commun/L’avvene a Corsica in cumunu. 

    Tel est l'intitulé de la liste qui va rassembler la gauche des droits sociaux et humains aux élections territoriales des 3 et 10 décembre 2017. 

    Une liste constituée de militants associatifs, syndicaux, culturels, écologistes, politiques... Une liste de rassemblement résolument ancrée dans une gauche sociale, humaniste, respectueuse des Droits Humains, une gauche pour la Paix, et les coopérations. Une liste pour défendre l'intérêt général humain.

    Deux mots clés : avenir et commun.

    - L'Avenir ne peut exister sans un constat lucide du présent. Or le présent macronien, c'est la démolition sociale : loi travail, APL, ISF, CSG, Sécurité Sociale... Quant au présent corse, c'est 20% de citoyens au-dessous de seuil de pauvreté et près de 23 000 chômeurs. Tous les clignotants sont au rouge...

    Face à ce constat objectif, il est proposé une ligne politique claire et sans compromission. 

    La liste, "l'avenir, la Corse en Commun" sera l'alternative à l'austérité et au libéralisme telle qu'elle avait déjà été pensée dans le programme du Conseil National de la Résistance et des conquêtes majeures de l'époque. (Sécurité Sociale, nationalisations...). Elle s'appuie sur le programme "l'Avenir en Commun" de la Corse insoumise et sur celui du Parti communiste " A Corsica in cumunu" défendus lors des dernières élections présidentielle et législatives.

    La Corse, au travers de cette élection, peut contribuer à mettre un coup d'arrêt au libéralisme effréné qui jette à la rue par le chômage, la vie chère,... de plus en plus de citoyens et citoyennes.  C'est une situation intolérable !

    - Le Commun, c'est l'essence même du combat mené. L'ambition, c'est le partage, avec deux priorités :

    1) L'urgence sociale et écologique: Il s'agit  de dynamiser les prérogatives sociales des anciens conseils départementaux. 

    Les candidats présents sur la liste vont défendre la Corse et ses habitants, ceux des villes et des campagnes, parce qu'il faut une Corse solidaire, une Corse vivante, une Corse ouverte sur le monde et notamment sur son environnement méditerranéen. Une Corse qui valorise son patrimoine culturel et qui respecte son environnement. Mais ces candidats vont aussi agir, pour développer de nouvelles potentialités dans les filières du bois, de la pierre, du solaire, de la mer, et des nouvelles technologies. Les chantiers à ouvrir ne manquent pas.

    2) Les services publics: alors que les services publics sont partout menacés (« c'est la concurrence libre et non faussée » selon l'Europe libérale), les préoccupations premières, outre le social - mais c'est lié - iront vers l'école, la culture, l'hôpital, le transport (quelle compagnie maritime publique ? Avec quelle continuité territoriale? 

    Bien d'autres questions se posent bien sûr, car les enjeux de cette élection sont énormes. Alors, qu'on se le dise :

    La Corse a été la première région de France libérée du fascisme et du nazisme en septembre 1943. Aujourd'hui dans un contexte politique différent, mais très dévastateur, elle peut être la première par cette élection à montrer la voie de l'émancipation et recréer l'espoir dans un avenir commun.

     

     

     

    L'Avvene, a Corsica in cumunu, c'est parti

     

    Liste l’Avenir, la Corse en commun

    L’Avvene, a Corsica in cumunu

     

    1 CASAMARTA JACQUES 63 ans Militant associatif et politique

    2 RISTERUCCI JOSETTE 59 ans, Syndicaliste, conseillère territoriale de Corse

    3 STEFANI MICHEL 57 Ouvrier, conseiller territorial de Corse Pietranera

    4 RAFAELLI-épouse FRANCESHI AMELIE 59 ans, Animatrice culturelle en langue Corse

    5 GONZALEZ ALEXANDRE 58 ans Militant syndicaliste

    6 AMZIANE ANISSAFLORE 38 ans Responsable pédagogique, salariée d’association

    7 ALARIS NICOLAS 56 ans Directeur de camping Sartène

    8 MALFROY CHRISTINE 56 ans Militante associative et politique

    9 BERNARDINI XAVIER 54 ans, élu du rural

    10 DEVOTI TOUSSAINTE 63 ans Militante associative, conseillère municipale à Bastia

    11 RIOLACCI FRANCOISXAVIER 66 ans, conseiller municipal à Bastia

    12 PUPONNI FATIMA 36 ans, Cadre ressources humaines, militante associative

    13 CHAMPEAU DYLAN 18 ans Etudiant, conseiller municipal des jeunes Ajaccio

    14 LOVIGHI CATHERINE 64 ans Cadre CCAS Sartène

    15 AMIDEI JEAN-LOUIS 60 ans Infirmier libéral Ajaccio

    16 BUISSON MURIEL 58 ans Cadre de santé, militante associative

    17 NATALINI DANIEL 53 ans Artiste

    18 TORRE DOMINIQUE 53ans Cadre Air France

    19 ALBERTINI LORIS 18 ans Etudiant

    20 LAURENTI CATHERINE 53 ans Conseiller Principal d'éducation

    21 LANNOY GUY 63 ans Chef d’entreprise, militant associatif et politique

    22 BIANCARELLI VIVIANE 45 ans, Educatrice spécialisée

    23 FAZZINI MAXIME 24 ans, Agent EDF, membre de l'assemblée des jeunes

    24 BOUQUET PENELOPE 55 ans Infirmière de l'éducation nationale

    25 CAÏOZZI SEBASTIEN 25 ans commis de cuisine

    26 HUROT MARITE 53 ans Enseignante au lycée maritime

    27 FINI RENE 70 ans Retraité chaudronnier Furiani

    28 MARTINEZ EVE 42 ans Serveuse

    29 SANTONI THOMAS 18 ans Etudiant

    30 SORO CATHERINE 36 Secrétaire

    31 GAGLIARDI GERARD 67ans Retraité de l'éducation nationale, militant associatif

    32 MELA FRANCOISE 70 ans Militante associative et politique

    33 SOBRA DANIEL 52 ans, Enseignant

    34 DEMICHEL SOPHIE 40 ans Ecrivain public, comédienne

    35 PENCIOLELLI JEAN-MARC 53 ans conseiller Principal d'éducation

    36 CASANOVA ANGHJULA MARIA 19 ans, Etudiante Ajaccio

    37 OTTAVI DOMINIQUE 67 ans, auteur, compositeur, interprète, conseiller  municipal de Tavaco

    38 TRAMONI STEPHANIE 38 ans Sapeur-pompier professionnel Sartène

    39 CHIOCCA LAURENT 52 ans Artisan forestier Tasso

    40 MAURY REGINE 56 ans Secrétaire

    41 MANDORLA JEAN-YVES ALDO 63 ans Médecin anesthésiste

    42 MORACCHINI MARIE-ANGE 58 ans Cadre commercial Ex SNCM

    43 VITTORI DOMINIQUE 70 ans Retraité de l'INRA Vescovato

    44 ALESANDRI JULIETTE 63 ans Retraitée de l’enseignement, Militante associative

    45 CASALTA JEANFRANCOIS 68 ans Retraité, militant syndical

    46 SANTAMARIA-SOGNO MICHELE 58 ans Retraité infirmière secteur psychiatrique

    47 BASTELICA ETIENNE 66 ans Conseiller municipal à Ajaccio

    48 GIE CHRISTINE 61 ans Artisan couturière Ajaccio

    49 LORENZI JEANBAPTISTE 67 ans Retraité EDF

    50 FILIPPI VALERIE 50 ans Infirmière libérale

    51 PERRAUDIN JULIEN 28 ans Postier syndicaliste

    52 RANCE CLAUDETTE 70 ans Retraitée Assistante sociale

    53 LEVEQUE CHRISTOPHE 50 ans contrôleur principal des douanes

    54 BARTOLI EPOUSE MONDOLONI JEANINE 61 ans Retraitée de l'enseignement

    55 LUCIANI PAULANTOINE 73 ans conseiller municipal Ajaccio, retraité de l'éducation nationale

    56 PREVERT Kristen 30 ans Infirmière libérale

    57 MAUTI JEAN-PAUL 63 ans Retraité professeur d'arts plastiques

    58 LUCIANI MARINA 44 ans, fonctionnaire territoriale

    59 ROSSI PASCAL 47 ans enseignant, militant associatif

    60 THOINET ANGELA 38 ans enseignante, engagée dans le monde associatif

    61 PERETTI FRANCIS 68 ans chef d’entreprise, militant associatif et politique Ajaccio

    62 AGOSTINI HELENE 31 ans, cadre dans le tourisme social

    63 BUCCHINI DOMINIQUE 74 ans ancien président de l'assemblée de Corse 

     

     

     

     

        

     

    Google Bookmarks

    7 commentaires
  •  

     

     

    SOIXANTE TROIS

     

     

     

    Ils – elles – sont soixante-trois.

    Jacques, Josette, Michel, Amélie,

    Alex, Christine, Fatima, Dylan, et les autres.

    Soixante- trois à s’indigner.

    Soixante-trois à proposer.

    Soixante-trois à rassembler.

    Soixante-trois à s’engager et à hurler :

           Résistance !

    Les mots-clés revendiqués ?

    Avenir, sens du commun, et CORSE bien sûr.

    Oubliés, les grincheux. Balayés, les frustrés.

    « Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent », écrivait jadis Victor Hugo.

    Ils sont soixante-trois,

    nous serons des milliers.

    Le 3 décembre, votez !

     

    Pénélope et Bernard

     

    Google Bookmarks

    3 commentaires
  •  

    Le futur ne pourra pas se passer des jeunes

     

    Notre volonté de vivre mieux en CorseJe suis née à Ortiporio, village de Castagniccia, d’un père berger et d’une mère au foyer.

    Je m’engage sur la liste « L’avenir, la Corse en commun » pour porter à la C.T.C  la voix de celles et de ceux qui, comme moi, veulent une société plus juste, plus humaine, plus sociale.

    Aujourd’hui, animatrice en langue et culture corses, je suis toujours en situation de précarité au sein d’une association à but culturel, en Contrat Unique d’Insertion.

    Depuis de nombreuses années, comme certains d’entrevous, j’ai multiplié les petits boulots de CDD en contrats aidés. Je connais donc les difficultés liées à ces emplois précaires : fins de mois difficiles, angoisse de l’avenir, demandes d’aide-sociale, pointage à Pôle Emploi…

    J’ai aussi connu les galères des femmes seules élevant leurs enfants dans ce monde individualiste. Comment les faire garder en fonction des horaires de travail ? Comment gérer leurs maladies ? Comment s’organiser durant les vacances scolaires ?

    Vous êtes nombreuses et nombreux aujourd’hui à vivre dans ces conditions, n’en doutez pas, je serai votre voix déterminée à l’assemblée.

    J’ai aussi travaillé pour des personnes âgées en milieu rural, j’ai pu constater leur isolement, leur difficulté de vivre avec une pension de misère. Je sais combien il est urgent de les accompagner, de maintenir les liens sociaux dans la ruralité.

    Je travaille aujourd’hui auprès des jeunes. J’essaie de leur expliquer que le futur ne pourra pas se passer de leur engagement. Et cet engagement est vital pour aboutir à une société plus juste : travailler n’est pas une récompense mais un droit.

    Ne vous laissez pas mettre de côté, vous avez la possibilité d’exprimer par votre vote votre choix de vie, votre volonté de mieux vivre ici en Corse. Soyez combattifs !

    Les candidats de « L’avenir, la Corse en commun » seront vos porte-paroles !

    Amélie Raffaelli-Franceschi

    En corse.

    Sò nata in Ortiporiu, paese di Castagniccia, d’un babbu pastore è d’una donna di casa. Mi impegnu nantu à a lista di « L’avvene, a Corsica in cumunu » per purtà à a C.T.C a voce di quelle è quelli chì, cume me, volenu una sucietà più ghjusta, più umana, più suciale.

    Oghje, animatora in lingua è cultura corse, sò sempre in situazione di precarita in C.U.I

    Dapoi tant’annate, cume certi, aghju multiplicatu i “travagliucci”. Da CDD à cuntratti precari, cunnoscu dunque i mesi diffìciuli, l’ angòscia di l’avvene, e dumande d’aiutu suciale, puntighjà à « Pôle Emploi »…

    Aghju cunnisciutu l’imbrastachi di e donne alevendu sole i so zitelli indè  stu mondu individualistu. Cume fà per fà curà i so figlioli quandu si travaglia tardi ? Cumu fà quand’elli so malati ? Cume fà durante è vacanze ? Simu numerose è numerosi oghje à vive ind’è ste cundizione.  Siite sicura, seraghju a vostra voce determinata à a C.T.C.

    Aghju travagliatu dinù per i nostri anziani ind’è i paesi, aghju vistu u so isulamentu, e so difficultà a vive cun pensione di miseria. Sò quantu hè impurtante d’accumpagnali è di mantene relazione suciale indè sti lochi di a ruralità.

    Oghje travagliu accantu à a ghjuventù. Pruvu à spiegali chì l’avvene ùn pò passassi di u so ingagiamentu. È chì ghjè indispensèvule per cunstruì una sucietà più ghjusta : travaglià ghjè un dirittu, micca una ricumpenza !

    Ùn vi lasciate micca mette fora di a pulìtica, avete a pussibilità di sprimavi, di sceglie a vostra vita, a vostra vuluntà di campà megliu quì in Corsica.

    Luttate !

    I candidati di « L’avvene, a Corsica in cumunu” seranu i vostri portavoce.

     

     

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique