• Cela valait bien une messe...

    JesusRécemment, j’ai assisté à une messe. Le prêtre, avec une pointe d’accent italien, a fait un prêche inattendu. Il a rappelé que Jésus Christ avait eu le courage de dire que tous les hommes sont égaux dans une époque où les Romains avaient découpé la société en hommes libres et en esclaves. C’était une époque où, pour être reconnu comme humain, il fallait être un Romain. La place d'un homme était définie par sa fonction dans la hiérarchie des institutions et des lois, autant que par sa richesse et bien plus par son origine. Deux classes principales existaient: les nobles et le peuple (populus), outre les esclaves et les non-citoyens rejetés hors de l’humanité. Ce fut certainement l’aspect politique de sa parole qui a valu à Jésus de Nazareth le sort que les Romains lui ont réservé. Ensuite l’interprétation de son existence et de son action dépend des croyances religieuses et nous ne rentrerons pas dans ce débat théologique.  Par contre des historiens ont émis des hypothèses politiques sur son action. Plusieurs des disciples de Jésus semblent avoir été des gens assez violents, probablement des maquisards, des résistants à l'occupation romaine… et notamment les Zélotes, ces terroristes anti-romains considérés comme des fanatiques.  Les disciples de Jésus auraient été  en grande partie des nationalistes luttant contre l'occupation romaine. Mais le tout est de déterminer s'ils étaient des combattants commandés par Jésus ou s'ils n'étaient que d'anciens résistants ayant abandonné le combat pour suivre un guide spirituel. A la lecture de la Bible, il apparaît bien que les apôtres s'étaient procuré des armes pour se défendre contre leurs ennemis dans Jérusalem :"Maintenant, que celui qui a une bourse la prenne, et de même celui qui a un sac, et que celui qui n’a pas d’épée vende son vêtement et s'en achète une. Car je vous dis, qu’il faut encore que ce qui est écrit, s’accomplisse en moi : « Il a été mis au nombre des malfaiteurs »'. Car aussi les choses qui me concernent vont arriver. Et ils dirent: Seigneur, voici ici deux épées. Et il leur dit: Cela suffit."  (Luc 22/36-38). Mais Jésus aurait dit aussi «Celui qui tire l'épée périra par l'épée ». Les apôtres Zélotes attendaient-il de lui un messianisme politique ?  Judas l'a-t-il  trahi après la déception de son refus d’endosser le rôle de messie libérateur des Romains ? Peut-être même l'a-t-il livré pour le contraindre à affronter les Romains en face? Arrêtons là pour ne pas entrer dans une exégèse des écritures pieuses que nous laissons à d’autres.  

    Pour le curé de village, Jésus Christ n’est pas la star vaticane. Il est d’abord le plus grand révolutionnaire pacifique. Je me suis imaginé une synthèse anachronique entre Gandhi et Che Guevara : les deux réunis en un seul face aux Romains. Il faut retenir surtout que Jésus aurait osé parler d’égalité et de fraternité en des temps barbares. « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » peut-on lire au chapitre 10 de l’Evangile de Luc. N’est-ce pas cela la solidarité ? Chaque homme serait une créature de Dieu et donc égal devant lui. Il est dommage que cette égalité n’ait pas été interprétée comme une exigence terrestre en inspirant les puissants. Vingt et un siècle plus tard, il est encore révolutionnaire de parler d’égalité, de fraternité et de solidarité. Et qu’est-il advenu des religions  du livre? Elles se tirent la bourre et se sont livrées des guerres jusqu’aux génocides. Au sein de chacune d’elles, des dissensions internes ont été souvent meurtrières.

    Revenons pour conclure à notre curé humaniste qui connaît ses ouailles. Il a eu une phrase lourde de sens lorsqu’il a dit : « Il faut être pauvre pour ouvrir son cœur. ». Un dicton corse dit cela différemment : U techju un crede u famatu (celui qui est repu ne croît pas celui qui est affamé).

    Orare humanum est, sed perseverare diabolicum ! Parler est humain, mais persévérer est diabolique ! Je me tais donc mais  cela valait bien une messe !

    Dominus vobiscum ! Hic et nunc! Dieu soit avec vous! Ici et maintenant!

    Signé: U gattumammone

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :