• Dans le silence de la Presse: l'Espagne.

    La presse internationale s’est enflammée sur un canular lancé par un paparazzi qui n’a cherché qu’à créer le buzz : la prétendue liaison entre Obama et Béyoncé. Il a suffi au délateur de dire que le scoop allait sortir aujourd’hui dans un grand journal américain. La supercherie a fonctionné d’autant plus que François Hollande vient d’arriver aux USA en voyage officiel. C’est d’ailleurs cette arrivée qui a sans doute séduit les commentateurs et inspiré le paparazzi qui n’est autre que celui qui a pris les photos de Hollande arrivant en scooter chez sa maîtresse, l’actrice Julie Gayet. C’était donc une manipulation aussi grosse que la crédulité des gens mais elle a occupé l’actualité. Pendant ce temps, on n’oublie le nucléaire iranien, la guerre en Syrie, les attentats… et la colère de peuples plongés dans la misère. La grande presse fonctionne comme un réseau de l’Internet et non plus comme du journalisme qui se respecte.

    Si les médias ont montré régulièrement  et "massivement" les manifestations pro européennes en Ukraine, elles n’ont pas dit un mot sur les revendications sociales et les manifestations  en BOSNIE ainsi que du coté SERBE pas plus que sur celles qui sont violemment réprimées en Espagne. Des voitures ont été incendiées près du bâtiment présidentiel, à Sarajevo le 7 février 2014. « C’est la colère des pauvres, des affamés, des chômeurs. » explique Marino Sipanjlic, journaliste à Sarajevo  Cette colère traverse les frontières et fait jour en Espagne.

    Le miracle économique espagnol n’était qu’un mirage immobilier car la Construction n’a pas résisté à la crise dès 2008 et à l’éclatement des bulles financières. De bénéficiaire, l’Espagne est devenu contributeur dans l’union européenne élargie à d’autres  états de l’Est et cela n’a fait qu’aggraver sa dette. Le taux de chômage espagnol est  le plus élevé de l'Union européenne après celui de la Lettonie. Il était déjà de 8% à l’époque de la croissance et a atteint le taux insupportable de 26%.

    Le nombre de personnes inscrites au chômage en Espagne est reparti à la hausse en janvier, atteignant 4,8 millions, a annoncé mardi 4 février le ministère de l'emploi. Un chiffre très élevé, qui plombe la timide reprise du pays. La quatrième économie de la zone euro, qui a renoué avec une faible croissance depuis le troisième trimestre 2013, a recensé en janvier 113 097 demandeurs d'emploi de plus qu'en décembre (+ 2,41 %). Avec une nouvelle hausse au dernier trimestre, le taux du chômage est à 26,03 % de la population active, selon les chiffres publiés le 23 janvier.

    Pour imposer sa politique d’austérité drastique, l’Etat espagnol s’appuie sur des forces de police qui ne sont pas encore sorties du franquisme. Faut-il rappeler que c’est Franco qui a été l’artisan du rétablissement de la royauté. Dans une Espagne paupérisée, la famille royale est impliquée dans des magouilles financières. Rien ne va plus à la cour d’Espagne ! Le franquisme est-il de retour ?

    Certains journaux libéraux se veulent rassurant sur l’évolution économique de l’Espagne malgré un chômage qui, comme en France, ne cesse de s’aggraver. Aujourd’hui, les médias se rendent complices d’une omerta européenne en ne disant rien des manifestations réprimées au Nord espagnol de la péninsule ibérique. Hier, des nouvelles alarmantes nous sont parvenues de Barcelone sur cette répression policière. Nous vous les communiquons telles qu’elles nous ont été adressées…

    Dans le silence des médias Français......et de nos gouvernants

    Des camarades de Barcelone ont demandé de faire passer ce qui est entrain de se dérouler depuis les dernières 48 h.

    Des manifestations éclatent un peu partout en Espagne etla répression fait acte de présence.

    Suite à la mobilisation massive et quotidienne durant les derniers 7 jours (plus de 6000 personnes) d'un quartier ouvrier de Burgos (Nord de l'Espagne) appelé EL GAMONAL,contre la construction d'un parking (la mairie du PP a décidé que les riverains ne pourront plus garer leurs véhicules et seront contraints de louer pour 40 ans des parkings à 20.000 euros la place, bonjour la spéculation!), qui se sont soldées avec plusieurs personnes arrêtées dont 2 incarcérées, la population de différentes villes d'Espagne s'est mobilisée durant ces 4 derniers jours et sans chômer en soutien aux habitants de EL GAMONAL.

    Suite aux arrestations, les habitants de GAMONAL se préparent à résister à la charge des flics. Les retraités sont particulièrement actifs.

    Quelqu'un ose-t-il traiter de "casseurs" ces anciens travailleurs ? Ils ne font que se défendre

    barcelone1

    Devant la Mairie de Burgos

    A Madrid, après des charges extrêmement violentes de la police espagnole, il y a eu plusieurs blessés et parmi les personnes arrêtées il y a un sapeur-pompier.
    Il ne participait pas à la manifestation, il était avec ces camarades entrain d'éteindre une barricade en feu qui risquait de s'étendre à des véhicules garés. Lorsque les forces anti émeutes sont arrivées à leur hauteur, ils ont essayé de virer les pompiers !!! ces derniers leur ont demandé d'attendre deux minutes le temps d'éteindre le feu mais ils se sont vu insulter et taper par les flics !!!

    Moment de l'arrestation.


    http://www.20minutos.es/noticia/2030499/0/bombero-detenido/protesta-madrid/apoyo-gamonal/#xtor=AD-15&xts=467263

    Le pompier une fois libéré raconte.

    http://www.youtube.com/watch?v=v7C2iv-HntE

    Ses collègues se sont tout de suite mobilisés avec les camions vers le commissariat et ont été reçus à coup de matraque, balles de gomme et gaz lacrymogènes…

    https://www.youtube.com/watch?v=KbkPg6si94I#t=97

    A Barcelone, les pompiers sont sortis en solidarité avec leurs camarades de Madrid.

    Les photos de la mobilisation des pompiers de Barcelone en soutien à ceux de Madrid…  

    http://www.flickr.com/photos/acampadabcnfoto/sets/72157639825217106/

    A Saragosse, Alicante, Madrid, Barcelone, Séville… les manifestations se succèdent.

    Palencia (Nord de la Castille) 

    Toutes réprimées avec une extrême violence. Il y a des dizaines de personnes arrêtées et toujours au commissariat. Beaucoup de blessés.

    Sur la vidéo suivante vous pourrez apprécier la répression à Madrid. Comme ils n'arrivent pas à tenir tête aux pompiers et aux manifestants, ils s'en prennent aux gens qui sont sur les trottoirs. En fin de vidéo, le journaliste se voit ordonner d'arrêter de filmer…  

    https://www.youtube.com/watch?v=3wXfagNGgLM

    Les flics pénètrent dans le métro de Madrid et charge sur les gens !

    A Barcelone, un commissariat a été attaqué après une manifestation réprimée.

    https://www.youtube.com/watch?v=W1hMjudJsic

    A Madrid et Alicante, il y a eu des corps à corps parce que les gens en ont marre de se faire taper dessus et surtout ont décidé de braver la peur contre la nouvelle loi de répression qui a été votée la semaine dernière ramenant l'Espagne dans les mêmes conditions de manifestation que du temps de Franco, c'est-à-dire INTERDITES !.

    https://www.youtube.com/watch?v=zcam20VVEvQ

    Le PP de Madrid annonce qu'ils vont mettre tous les moyens pour faire face aux "terroristes" (il s'agit du peuple qui se mobilise !!!)

    A Saragosse, un retraité git par terre après la charge. Ils ne font rien pour le secourir et ne laissent approcher personne. Des salauds fascistes

    https://www.youtube.com/watch?v=9TXNDUSoAfA

    Un handicapé est arrêté par les gorilles à Madrid lors de l'expulsion de son logement. Remarquez comment ils s'y prennent alors qu'il se trouve sur un fauteuil roulant.

    A Burgos, les manifestants installent la future pendaison du maire du PP.

    Rassemblement de Malaga. Les minutes qui suivent c'est la charge.

    A Lanzarote, Iles Canaries, le juge ordonne l'expulsion d'un couple de septuagénaires, d'un logement appartenant à l'église.

    Merci de diffuser largement à vos amis et camarades.

    NO PASARAN !

    Fucone

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :