• De nouvelles élections municipales à Ajaccio

    Le Front de gauche face à ses responsabilités

     

    Le tribunal administratif de Bastia, vient d’annuler l’élection municipale d’Ajaccio, ce jeudi 23 octobre 2014, pour « manœuvres frauduleuses » et « nombre significatif d’émargements irréguliers ». La justice a tranché. Dans cette affaire, une chose est certaine. La politique est de plus gangrénée par des pratiques inadmissibles, des pratiques de voyous. Une certaine caste politique se croit autorisée de profiter du système en toute quiétude et impunité. Il suffit de se reporter à toutes les récentes affaires qui secouent le landernau politique. Il est grand temps que cela cesse et que la politique redevienne l’expression et l’affaire des citoyens, dans la plus grande clarté.

    La nouvelle élection qui se profile à Ajaccio doit être le moment de dire basta aux magouilles en tout genre, à la pulitichella, aux cumbinazione, y compris celles qui pourraient se parer d’un habit de gauche. Elle doit être aussi et surtout l’occasion de formuler des propositions concrètes débattues avec les Ajacciennes et les Ajacciens, comme par exemple la gratuité et l’amélioration des transports publics, une politique du logement au service du plus grand nombre, l’environnement, l’emploi utile, etc. Cette élection doit nous amener également à faire la liaison avec la politique menée par François Hollande et son gouvernement qui ont pris résolument une voie ultralibérale, tournant le dos aux engagements de la campagne des présidentielles. Les liens sont étroits, ne serait-ce que par le biais des dotations de l’Etat, au demeurant en chute libre. De même les effets de cette politique sur la vie des communes. On ne peut pas dissocier le national du local.

    Le Front de gauche et ses différentes composantes sont face à leur responsabilité. Ils doivent aller à la consultation électorale sur des bases claires telles qu’on les a définies. Il en va de leur crédibilité et de leur avenir.

    Maria Maddalena Lanteri

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :