• Droite, Extrême-Droite et Centre, même combat !

    droitetoute

    L’UMP accroît ses attaques contre les «assistés» et allège dans le même temps l’impôt des plus fortunés. Un avant-goût de 2012 ? Sarkozy ne manque pas de sbires aux dents longues pour distiller des mesures de plus en plus injustes qui prennent pour cibles les plus démunis. Parmi sa garde prétorienne, il ya le nommé Wauquier qui accumule les projets ahurissants. Nous avons évoqué celui de donner en priorité les logements en HLM aux gens qui travaillent plutôt qu’aux chômeurs. Auparavant il a été porteur de celui de faire travailler ceux qui touchent le RSA. La manœuvre est grossière et consiste à monter les pauvres qui travaillent contre les pauvres qui n’ont pas de travail. Sarkozy et ses disciples ne reculent devant rien puisqu’ils ont allégé l’ISF et font payer les pauvres et les futurs pauvres par une politique fiscale injuste et la réduction drastique des dépenses publiques.

    Comment ces nantis, nés le cul dans le gâteau,  peuvent-ils savoir ce que représente survivre avec le SMIC alors qu’ils ont des revenus 20 à 40 fois supérieurs et plus pour entretenir des patrimoines considérables ? Non seulement, ils n’en ont aucune idée et s’en contrefoutent mais ils font croire que c’est l’assistanat et le service public qui pèsent sur le budget de l’Etat, ce qui est faux. Ce sont les cadeaux fiscaux  et le train de vie de nos élus qui grèvent le budget.  L’assistanat est contrôlé et pour cela on peut faire confiance aux énarques du Ministère des Finances et du budget. Il sert à compenser les profits des plus riches et à assurer leur enrichissement en faisant supporter à l’Etat ce qu’ils ne rendent pas en salaires et impôts. On le sait : plus il y a d’assistanat et plus les riches s’enrichissent. Le RSA permet de maintenir des temps partiels et des emplois précaires. Ce type d’assistanat maintient le SMIC en dessous de ce qu’il devrait être. Quant au chômage, il est la conséquence des délocalisations et des stratégies financières des investisseurs. On veut faire croire que ce sont les chômeurs, les malades, les fonctionnaires, les étrangers qui sont la cause de la dette et donc de  la rigueur. Wauquier, la voix de son maître, ose même parler au nom de la classe moyenne, celle qui est muette dit-il. Il défendrait les morts si ces derniers votaient. En écho Marine Le Pen se pose en candidate des oubliés, des invisibles. Démagogie cynique et clientéliste sans lendemain qui chante.

    Les intérêts des gens du Front national sont les mêmes que ceux de l’UMP, toutes mouvances confondues. Il  n’y a qu’une Droite qui n’a ni centre ni extrême, c’est celle des prédateurs. Ils sont prêts à faire payer leur crise à la majorité des Français et des Etrangers vivant en France, en essayant de tromper une partie d’entre nous.

    Quant à la dette, elle est le résultat du système bancaire mis en place pour les enrichir en contrôlant les budgets nationaux. Ce système met à leur disposition la Banque centrale européenne. L’Euro n’appartient pas aux peuples européens mais aux banques privées dont la monnaie de singe crée les dettes souveraines des Etats en mettant les peuples à la merci des spéculations orchestrées par les agences de notation. Tous ces voyous du capitalisme sauvage spéculent en créant des bulles financières, immobilières, fiscales et sociales dont ils sont les seuls bénéficiaires. Ils profitent même de la crise dont ils sont les responsables et dont les populations sont les victimes à des degrés divers.

    Informons-nous ! Soyons réactifs ! Mesurons le mépris qu’ils nous portent ! Ne nous laissons pas manipuler par la peur et la haine de l’autre ! Ne bradons pas notre bulletin de vote. Si nous le voulons tous, « mai 2012 » devrait nous ouvrir un avenir plus serein et nous soustraire à une violence économique mortifère pour notre démocratie. Il est temps de leur dire : en ce Noël 2011, trop, c’est trop ! Noël 2012 sera notre Noël ! Celui d’une société plus juste, plus libre, plus égalitaire, plus fraternelle.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :