• Et un de plus

     

    Un voyou vient encore de tomber sous les coups d’autres voyous à Calvi. Il sortait tout juste de prison. Il se trouvait dans sa voiture au moment de l’assassinat. A ses côtés, son beau-fils de 11 ans. Désormais les tueurs agissent en plein jour, décomplexés, ne respectant ni femmes ni enfants. C’est la 19e victime depuis le début de l’année 2012. Un record absolu en Europe. Il faut croire que les déclarations fracassantes et les coups de menton de Manuel Valls n’ont eu aucun effet sur les sicaires. Quel terrible pied de nez à l’état de droit!

    Quelques heures après, une nuit bleue commençait. 24 résidences secondaires appartenant à des continentaux et à des étrangers étaient visées par des attentats, non encore revendiqués.

    Face à ces événements, le ministre est monté au créneau en déclarant notamment : « Ceux qui commettent ces crimes, ceux qui font exploser des villas, doivent savoir que la volonté et la détermination de l’Etat de mettre fin à ces agissements criminels est totale. » Cela ressemble fort à de l’amalgame. Il n’est pas très heureux de confondre malavita qui prospère de plus en plus en Corse, sur fond de spéculation foncière et immobilière et actes violents qui s’opposent à cette même spéculation. Certes on ne peut que réprouver de tels actes. Les actions contre la spéculation doivent s’inscrire dans le cadre de la loi, comme le font les associations de défense de l’environnement et des partis politiques, en particulier la Fase et Manca alternativa. Dans le même temps, on se rend compte que rien n’a été fait depuis des lustres pour stopper la criminalité, les dérives mafieuses et la mise à l’encan de la Corse. Trop de complaisance, d’arrangements, de laxisme et de complicités diverses et variées ont favorisé le développement de la malavita. Au-delà des déclarations musclées du ministre de l’intérieur, on est vraiment impatient et curieux de connaître les moyens nécessaires et suffisants pour enfin commencer à combattre, pour de bon, cette malavita.

    Maria Maddalena Lanteri

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :