• François Hollande in Corsica

    Il y a 70 ans la Corse se libérait du joug fasciste et nazi. Des cérémonies ont marqué cet anniversaire. Le président de la république a tenu à y participer. L’acte en lui-même est à saluer. François Hollande est venu à Ajaccio, puis s’est rendu à Bastia via Levie. Il a rappelé l’épopée glorieuse de la Résistance et de la Libération de notre île. Il souligné le rôle déterminant joué par les maquisards corses contre les fascistes italiens et les nazis allemands. A Bastia, il a réparé un oubli : celui  de la contribution et du sacrifice des goumiers marocains dans cette lutte de libération. Avant lui, Leo Micheli, un des derniers survivants, a fait une remarquable intervention sur cette période de  l’histoire de la Corse. Il a parlé avec émotion de la constitution des maquis et de l’appel au soulèvement général dès la capitulation de l’Italie fasciste, malgré les réticences des généraux De Gaulle et Giraud. Il a parlé également des figures emblématiques de la résistance insulaire : Jean Nicoli, Fred Scamaroni, Antoine François Vittori, Dominique Vincenti, et bien d’autres. Il a tenu à saluer le rôle des goumiers et aussi des troupes italiennes – rôle souvent occulté – ralliés à la cause de la liberté dans la lutte contre la bête immonde.

    Au-delà de la commémoration du 70e anniversaire, François Hollande s’est bien gardé, malgré de nombreuses sollicitations, d’aborder les problèmes qui se posent à la Corse, pas seulement les problèmes liés à la coofficialité, aux statuts de résidents ou encore de la réforme constitutionnelle, mais surtout ceux de l’emploi en Corse, de son développement, de la violence et de la spéculation foncière et immobilière. Comme à l’accoutumée notre président a préféré utiliser une technique qui lui est chère, celle de l’anguilla. C’est ce qui ressort de son interview à Corse-Matin et des entretiens qu’il a eus avec les élus insulaires. Il n’est pas sûr qu’avec un tel comportement, notre président remonte dans l’estime des Corses, en particulier de ceux qui ont contribué à son élection.

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :