• La vraie gauche se rassemble, s'organise, privilégiant les convergences

     

     

    Territoriales 2017

    L’Avenir de la Corse

     

     

    La vraie se rassemble, s'organise, privilégiant les convergences

    Nous rendons-nous vraiment compte de ce que peut être la Collectivité unique avec les compétences, les pouvoirs réunis des deux conseils régionaux et de la CTC ?

    Pourquoi sur les directives européennes, l’application de la loi N.O.T.R.E., la création de 12 régions regroupant plusieurs départements pour un renforcement économique, la 13ème, la Corse, la plus pauvre des régions, reste isolée ?

    Pour asseoir le pouvoir de potentats locaux ? Quels qu'ils soient ? Sans contre-pouvoir ? Pour quelle société ? Solidaire ? Fi des 66000 précaires ? Pour les jeunes, un avenir de saisonniers ?

    Le tout tourisme, la spéculation foncière, une forte croissance (près de 14%…) au profit de quelques-uns.

    Des inégalités toujours plus fortes: La Corse est la région où l’écart entre les plus riches et les plus pauvres ne cesse de croître.

    La casse des services publics, les politiques d’austérité, les restrictions budgétaires, les ordonnances contre le monde du travail, c’est aussi le délitement /la volonté d’affaiblir la société au profit des plus riches.

    En Corse, les législatives ont montré le rejet de l’ancien système, le rejet du clanisme, mais près de 60% (abstention, nuls, blancs) de la population n’a pas voté au second tour, montrant aussi l’insatisfaction face aux propositions: d’un côté la droite macroniste, servant de recyclage pour les élus du clan, de Bonifacio au Cap Corse et la droite républicaine, ont montré leurs limites, le FN rejeté, et les nationalistes, qui en ayant retrouvé tous leurs soutiens, ont élu trois députés, sans remettre en cause la dérive libérale, les politiques de droite, les politiques européennes d’austérité.

    La Gauche dans tout cela ? la vraie Gauche, celle qui est dans la rue, avec les syndicats, avec le monde du travail, qui défend les précaires, la Gauche solidaire, la gauche qui représente ce  contre-pouvoir dont nous avons fortement besoin, eh bien, elle s’organise, se rassemble, privilégiant les convergences. Comme avec nos députés, insoumis, communistes, à l’Assemblée nationale, nous avons besoin de représentants à la Collectivité unique pour nous défendre.

    La liste de rassemblement L’AVENIR, LA CORSE EN COMMUN, conduite par Jacques Casamarta, se veut être cette alternative politique  dont la Corse a besoin.

    Cette liste, soutenue par la Corse Insoumise, le PCF,  Manca Alternative / Ensemble, les Citoyens Solidaires, se veut porteuse d’espoirs.

    Francis Peretti

    Ajaccio, le 22 octobre 2017

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    J.Defranchi.
    Dimanche 22 Octobre à 18:23

     

     

     

    Bonjour à toutes et tous camarades insoumis (es) de Corse et d'ailleurs.

     Voilà un excellent texte à user et utiliser sans réserve auprès de nos compatriotes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :