• Le progrès doit passer par l'émancipation de la jeunesse

    Osons inventer l'avenir pour la Corse

     

    Face à la montée de l’extrême droite partout en Europe qui adopte des thèses xénophobes, face au capitalisme et au pouvoir de la finance exacerbée, n’ayons pas peur de faire entendre une voix humaniste de transformation sociale, en rupture avec le système actuel. Je crois que nous abordons une période charnière de notre histoire, nous devons être en mesure d’apporter les réponses politiques nécessaires aux Corses et ainsi en finir avec les politiques d’austérité menées depuis des décennies menant le peuple à la misère. Il est temps de faire bouger les lignes, de mettre un terme à cette politique de l’argent roi. Il est grand temps de remettre l’humain au cœur du débat, et la nature aussi. En décembre prochain tous les regards seront posés sur notre île, c’est pourquoi à travers ce rassemblement de la gauche anti-austérité, écologique et progressiste nous mènerons bataille pour que les intérêts des plus démunis soient enfin entendus. Ne nous laissons pas tromper par les opportunistes, ne retombons pas dans les travers de cette vieille politique du clanisme des années précédentes. Osons surtout inventer l’avenir, agissons pour les générations futures et pour la paix, préservons enfin notre terre si riche de sa culture et de son environnement. Je demeure persuadé que le progrès en société doit passer par l’émancipation de la jeunesse, c’est pourquoi j’invite celle-ci à prendre en main son destin et s’emparer de l’avenir de la Corse. Ce même combat que je porte, avec la certitude que l’engagement de la jeunesse est nécessaire.

    Dylan Champeau

    Ex-candidat de la Corse insoumise aux législatives

    2e circonscription de la Corse du Sud

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :