• Les Etats-Unis à l'écoute de l'Europe

    NSA_oreilles

    Le Spiegel allemand et le Guardian britannique ont révélé ce week-end, sur la base d'un document emporté par Edward Snowden, un vaste programme d'écoute de l'Union européenne et d'ambassades de pays européens par la National security agency (NSA) américaine.

    Le co-président du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, a été le premier à lancer dimanche un appel pour que la France offre l’asile politique à celui dont la tête est mise à prix par la NSA et le gouvernement américain. Dans la nuit de dimanche à lundi Europe Ecologie-Les Verts (EELV), qui participe au gouvernement de François Hollande et Jean-Marc Ayrault, en a fait de même en interpellant le chef de l'Etat français dans un communiqué : "la France doit accorder sans délai l'asile politique au lanceur d'alerte et défenseur de la liberté, Edward Snowden… Europe Écologie les Verts et l'ensemble de ses parlementaires français et européens demandent solennellement au président de la République et au gouvernement d'accorder l'asile politique à un homme, qui non seulement a eu le courage de révéler l'existence d'une surveillance illicite mais a permis d'en connaître l'ampleur".

    Nous avons appris que l’Europe et la France notamment étaient particulièrement surveillées par les grandes oreilles de la NSA. Lorsque l’on revient sur l’infiltration de Goldman et Sachs dans les instances européennes, on a la confirmation du poids des Américains dans la politique menée par l’UE. Si on y ajoute le silence de José Manuel Barroso, président de la commission européenne et atlantiste convaincu, on mesure l’étendue de l’emprise américaine sur la politique économique et sociale des pays européens.

    Depuis plusieurs années, se préparent le marché transatlantique qui doit établir le libre-échange entre les USA et l’Europe. Alors que la crise financière a pour origine les USA et la spéculation qui est le moteur de l’économie américaine, les Atlantistes européens veulent imposer à tous les pays l’austérité, la déréglementation du travail, le dumping social et la privatisation des services publics. Ils veulent commercialiser tout y compris la culture en empêchant les subventions et l’intervention de l’Etat dans des secteurs comme la création audiovisuelle. Ils ne veulent pas entendre parler d’exception française. Alors on peut penser qu’ils souhaitent faire de la mondialisation l’occasion de créer un monde globalisé et consumériste pour le plus grand bien du capitalisme et de ceux qui en profitent en ne représentant qu’une infinitésimale partie de la population mondiale.

    Nous avons appris que Martine Le Pen avait aussi lancé un appel pour que soit offert l’asile politique à Edouard Snowden. Des journalistes vont sans aucun doute faire l’amalgame avec la position de Jean-Luc Mélenchon pour fustiger essentiellement celui qu’ils qualifient d’extrémiste de gauche. Si la demande est la même, les motivations sont opposées. Jean-Luc Mélenchon n’est pas un ultranationaliste et ne préconise pas la sortie de la France de l’Unions Européenne. Il veut en faire changer le cap et défendre les peuples. Si sa position vis-à-vis des USA est jugée extrémiste, le général de Gaulle était aussi un extrémiste. Le fait est qu’il voyait dans la politique des Etats-Unis quelques-uns des traits ordinaires d'une puissance plus forte que toute autre et qui pouvait ou même voulait imposer les solutions qu'elle préfère, pénétrée de l'idée que sa « destinée manifeste » est de faire prévaloir ses idéaux, ses conceptions, sa manière de faire, en même temps que ses intérêts. Est-ce extrémiste de le constater encore aujourd’hui à la lumière d’une politique européenne fortement pro-américaine ?

    C’est le général de Gaulle qui a dit aussi : «  Ce qu’il faut surtout pour la paix, c’est la compréhension des peuples. Les régimes, nous savons ce que c’est : des choses qui passent. Mais les peuples ne passent pas.  » Aujourd’hui, il se ferait traiter de populiste par ceux qui se réclament de lui.

    Les Américains ont de grandes oreilles, ils ont aussi de grandes dents … C’est pour mieux nous manger, mes enfants ! La France va-t-elle jouer le petit Poucet ? A ce clin d’œil fabuleux de l’exception culturelle française, ajoutons une métaphore mythologique pour constater que d’aucuns banalisent l’affaire d’espionnage par la NSA, en disant que tous les pays même amis en font autant. Ils sont sans aucun doute les partisans de Goliath contre David.

    Le petit poucet, le chaperon rouge  et David se sont bien défendus. Espérons que le petit Poucet français en fera tout autant en restant chez sa mère-grand européenne et que tous les David européens terrasseront Goliath pour lui couper les oreilles. Le petit chaperon rouge sait à quoi s’en tenir et continuera à fabriquer ses confitures sans OGM en France. 

    Fucone

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :