• Les marins SNCM et CNM ont défilé à Marseille.

    Au moment où la SNCM est menacée dans la desserte entre Marseille et la Corse par sa rivale, la Corsica Ferries, et où un désengagement brutal est à craindre de la part d'un de ses actionnaires principaux, Veolia, les marins de la CGT des compagnies maritimes SNCM et CNM ont manifesté contre l’accord ANI.

    Une autre menace plus actuelle est celle engendrée par les risques relatifs aux décisions juridiques européennes et à  l'attribution prochaine de la Délégation de service public (DSP) entre la Corse et le continent pour la période 2014-2023 à la compagnie italienne Corsica ferry alors que la SNCM doit  renouveler sa flotte de navires dans un climat d’incertitude sur son actionnariat. Veolia Environnement va en effet reprendre en direct, pour un euro symbolique, les 66% de la SNCM jusqu'ici détenu par Veolia Transdev, filiale commune de Veolia et de la Caisse des Dépôts. Cet accord devrait être finalisé d'ici fin juin. Les marins sont inquiets devant le désengagement de l’état, malgré les promesses faites par le candidat Hollande.

    Notre envoyé spécial a rencontré Fred Alpozzo, secrétaire des marins CGT de la SNCM, lors de la manifestation d’hier, 5 mars, et n’a pas manqué de le questionner.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :