• Mélenchon serein face à la meute...

    Sarkozy tient en laisse sa garde prétorienne et la lâche dans les média pour accuser les autres candidats de démagogie avec les arguments de la présidente du Medef Laurence Parisot. M. Copé, chef de meute, a donc accusé Jean-Luc Mélenchon de démagogie. Habitué de la chasse à cour, l’intronisé de l’UMP organise des meetings dans lesquels une foule bien mise siffle à tour de rôle les fonctionnaires, les chômeurs, les syndicalistes et les immigrés. Jamais Sarkozy  et sa cour n’affrontent,  comme le fait Jean-Luc Mélenchon, les vrais responsables de la crise : la finance. On ne mord pas la main qui vous nourrit.

    Le candidat du Front de gauche montre à chacune de ses interventions qu’il est bien dans ses baskets et nul n’a pu le prendre à défaut sur son programme et ce n’est pas faute de procédés journalistiques utilisés lorsqu’on l’invite ? Chaque question se veut un piège ou une provocation. Lorsqu’il développe ses réponses toujours claires, on essaie de le couper pour lui poser une autre question plus insidieuse que la précédente et souvent sortie du contexte dans lequel elle aurait dû être posée. Pour exemple, on essaie de lui faire dire qu’il est un allié du pouvoir politique chinois en mélangeant l’économie mondiale et la question de l’OTAN. On essaie de le faire passer pour une icône, un gourou. Le but est de  faire oublier qu’il porte un programme et que les gens qui le soutiennent sont loin des grandes sectes politiques peuplées de béni-oui-oui…

    Hier, sur le plateau de BFM TV, Jean-Luc Mélenchon a eu des réponses claires à tout et même aux questions malveillantes… Olivier Mazerolle et son équipe, à l’instar de celle du concurrent David Pujadas, multipliaient les amalgames, les questions comme des affirmations, les contre-vérités… Jean-Luc Mélenchon répondait toujours avec la sérénité d’un responsable politique qui se place résolument aux côtés de ceux qui le soutiennent. Jean-Luc Mélenchon a des convictions parmi lesquelles l’évidence de la nécessité du partage des richesses pour sortir de la crise. C’est cette conviction qui en gène plus d’un mais qui donne l’espoir au plus grand nombre.

    Le 10 avril prochain, le candidat du front de gauche sera à 7H50 sur France-Inter et le 12 avril à 20H50, l’invité de l’émission «Des paroles et des actes ». En attendant nous vous proposons de voir ou de revoir sa dernière apparition chez Olivier Mazerolle…

    Signé: U pentone

     

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :