• Mieux vaut tard que jamais

    Corse-Matin reconnaît enfin l'existence de la gauche alternative à Ajaccio

     

    Durant la campagne, nos organisations ont eu à se plaindre de l'absence d'objectivité à l'égard de nos candidats dans les 2e et 3e cantons d'Ajaccio par certains media, en particulier Corse-Matin et France 3 Corse qui n'ont pas réservé dans leurs éditions la juste place qui nous revenait.

    Dans Corse-Matin de ce jour, mardi 24 mars, Ghjilormu Padovani semble insister sur le fait que les soutiens de l'ancien maire Simon Renucci «  sont allés jusqu'à voter et faire voter à droite plutôt que de soutenir Casasoprana ou Casamarta ». Une question qu'il nous faudra élucider.

    Hier, lundi 23 mars, ce même journal reconnaissait, dans un article consacré au 2e canton et signé par Sébastien Pisani, que le score réalisé par nos candidats est important dans le contexte politique actuel. Qu'on en juge.« Il devait y avoir un duel dans le 2e canton d'Ajaccio. Une affiche qui faisait de ce territoire urbain l'un des secteurs les plus disputés de ce scrutin... L'un, Stéphane Vanucci issu de la majorité départementale et bénéficiant de la dynamique des dernières élections municipales et l'autre, François Casasoprana, conseiller général et tête de liste aux dernières élections municipales. Mais le match n'a finalement pas eu lieu. Il fallait incontestablement  compter avec le troisième binôme, composé de Jacques Casamarta et Patricia Curcio représentants Manca Alternativa et le Parti de Gauche. Les 3430 électeurs s'étant déplacés aux urnes ont tranché. »... 

    « François Casasoprana, conseiller général dans l'ancien 3e canton, signe une contre-performance, en ne ralliant que 864 suffrages. Dans le même temps, les candidats de la Gauche alternative, qui faisaient office de nouveaux venus, ont enregistré un score plus que respectable en totalisant 518 voix et 15,90%".... Et de conclure, « Hier soir un constat s'imposait néanmoins dans le 2e canton. Le pari de Jacques Casamarta et Patrica Curcio visant à installer une nouvelle gauche à Ajaccio semble avoir séduit plus largement que ce que certains leur prêtaient au départ ».

    Une fine analyse de tous les résultats reste essentielle.

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :