• Ouvrons le débat

     Une nouvelle organisation politique ?

    Nous publions la contribution d'un adhérent de Manca alternativa.

    C'est fait !

    SARKOZY au revoir, la DROITE est BATTUE.

    Le plus dur est à faire.

    Mais avant, un petit retour en arrière n'est pas inutile : si notre électorat est déçu, si on avait cru, dans l'ambiance...à un résultat supérieur, n'oublions pas qu'au "départ" un score à deux chiffres était l'objectif : ce qui est le cas. Mais pour nous militants de la FASE, qui nous battons depuis fort longtemps pour l'union des forces de la Gauche alternative, ce combat continu. En 2007 l'éparpillement de la gauche radicale, en 2012 l'unité : à quand une organisation unitaire ? Autre constat : malgré la crise sans précédent du système capitaliste qui a montré ses limites, qui a favorisé le repli sur soit, l'égoïsme, les profits pour quelques uns...la DROITE ne s'est pas effondrée!! La gauche social démocrate, réformiste, a gagné, mais avec quelles perspectives ?

    Le FRONT de GAUCHE a réussi à remobilisé un électorat de gauche, ce qui a permis à Hollande de gagner, mais peut-on en quelques mois effacer le fait que la gauche au pouvoir a accompagné le système : privatisation, Europe libérale (en 2005 la direction du PS n'a jamais accepté le vote démocratique du NON !!!), l'accroissement des inégalités...etc.  Et n'oublions pas que dans cette "gauche", il y a aussi toute la "gauche plurielle"!!!

    Dans les mairies, conseils généraux, régions que faisons-nous ? On gère le système? Le réalisme économique s'impose ? Que faisons-nous contre la précarité, pour le logement, pour l'emploi?

    Nos élus ont-ils RESISTE ? "On LACHE RIEN "?

    Pour les législatives, les élus vont "résister" ! Sur quelles bases ? Jusqu'où le refus du compromis ? On doit le savoir avant.

    Mélenchon a précisé que 7 organisations participent au Front de Gauche, bientôt peut-être 8, dont la FASE. Mais a-t-on su réellement intégrer ces différentes structures ? Comment le simple militant est-il pris en compte ? Doit-il, adhérer obligatoirement à une de ces organisations ? Comment peut-il participer à une prise de décisions ? Où est "l'ouverture"? Est-on prêt à se fondre, tous, dans une organisation unitaire, avec tendances, pourquoi pas ? Il est dommage que durant la campagne électorale, il n'y ait pas eu qu'un seul drapeau "FRONT de GAUCHE", marquant la volonté de rassemblement, la cohésion. Les différents militants ne peuvent pas être uniquement les "Compagnons de routes" du Front de gauche !!!

    Nous devons également permettre, à tous les niveaux, un renouvellement permanent des cadres et élus politiques.

    Si pour les législatives on ressort les mêmes candidats qu'auparavant, avec une nouvelle étiquette, où est le renouveau ?

    Pour les électeurs ce sera :"On prend les mêmes et on recommence"!!!!

    Il est important pour l'ensemble de la Gauche alternative d'arriver à construire une organisation unitaire clairement identifiée d'autant plus que nos opposants n'auront de cesse de nous diviser. Il n'y a qu'à entendre les propos de Martine Aubry déplorant le désaccord pour les législatives, malgré une bonne entente avec le PCF....et bien sûr faisant porter cet échec sur la responsabilité du Parti de gauche !!!!

    Ce texte est une contribution au débat qui interpelle tous les militants et sympathisants du Front de gauche.

    Francis P

    Manca alternativa/FASE/Ajaccio

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :