• Pour une campagne électorale de rupture...

    En Corse, se manifeste un réel « raz le bol » de la pulitichella et du clientélisme. Un collectif « Pudemu » vient d’apparaître contre les us et coutumes de nos politiciens de pères en fils et en petits-fils. 

    Manca alternativa a affirmé, affirme et affirmera sa détermination à refuser toute compromission électorale et à défendre une politique sociale contre l’austérité imposée comme seule voie possible. Il s’agit donc d’expliquer un projet de rupture avec le clanisme et la pensée unique distillée par la droite et le pouvoir socialiste qui se dit social-démocrate pour poursuivre une politique antisociale.

    Cette rupture se veut régionale et nationale pour proposer une alternative à l’alternance des clans et des politiques austéritaires de plus en plus dures.

    Manca alternativa devrait s’engager dans la campagne électorales des régionales avec tous ceux qui veulent le faire sur une ligne claire et avec un projet politique qui apporte un vrai changement.

    Manca alternativa a sa place dans le débat qui ne doit pas se réduire à des chamailleries suivies d’ententes pour se répartir des sièges et des mandats. Ce mouvement, qui a adhéré au troisième pilier du Front de gauche « ENSEMBLE », doit faire entendre sa voix pour défendre l’intérêt collectif  dans le concert habituel des ambitions personnelles.

    Nous encourageons toutes celles et  tous ceux qui souhaitent une rupture avec la « routine » électorale et l’austérité à apporter leur soutien à Manca alternativa et  à ceux qui, au sein du Front de gauche, refusent CLAIREMENT toute alliance avec les candidats de « l’establishment » insulaire.

    Antoine Scrivani

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :