• Quels nouveaux rapports entre l'homme et la nature ?

    JOURNEE D’ETUDE SUR LES PROBLEMES ENVIRONEMENTAUX

     

    foulquier

     

     

    Porticcio. 25 avril 2015.

    la Fédération de la Corse du Sud du PCF organisait une journée de travail portant sur les rapports entre l’homme et la nature. Nous avons eu le plaisir d’écouter, avant débat, Luc Foulquier, spécialiste du nucléaire et de la problématique environnementale, membre de la commission nationale écologie énergie du PCF.

    Une approche des plus intéressantes, qui place l’humain comme partie intégrante de la nature et non comme un problème. 

    Que dit Luc Foulquier ? Je cite : « Pour nous qui sommes de culture marxiste, sans pour autant nier que l’impact anthropique sur la nature se fasse chaque jour plus pressant, nous pensons qu’il s’agit avant tout d’élaborer, pas à pas, une nouvelle organisation sociale qui permet aux activités humaines individuelles et collectives d’interagir avec l’environnement en protégeant les biens communs naturels de l’humanité que sont le climat, l’air, l’eau, la biodiversité, les sols etc, ainsi qu’en exerçant une vigilance soutenue sur l’évolution des équilibres naturels. Est-ce pure utopie ?, à notre avis certainement pas, tant nous sommes convaincus que les rapports être humain/nature constituent un enjeu majeur du développement de l’humanité et qu’il est possible maintenant – bien qu’il soit sans doute grand temps - de les adapter convenablement. »

    Luc Foulquier nous a présenté différentes approches pour élaborer une humanité émancipée et respectueuse de l’environnement, mettant l’accent sur le fait que dans l’absolu notre terre et son espace regorgent d’énergies nouvelles actuellement non exploitées car non métrisables.

    Le modèle capitaliste privilégie lui l’épuisement de nos sol par l’extraction d’énergies fossiles que le grand capital possède à bon compte, obtenue grâce aux nombreuses guerres qu’il continue de mener. Des profits récoltés sur le sang et les larmes de peuples tenus dans l’ignorance et asservis par les armes et les doctrines fascistes des pantins qui les gouvernent.

    Une approche humaniste et qui donne envie de se battre pour changer l’avenir,

    une approche marxiste à la lumière d’expériences contemporaines et qui dénonce les dérives productivistes du 20ème siècle et qui réoriente sur une production centrée sur des rapports respectueux entre les êtres humains et la nature, notions que nous partageons et qui, loin de faire de nous des rêveurs, replace l’homme sur le chemin de la dignité, loin de l’esclavage et du renoncement.

     L’ex-candidat de gauche, François Hollande, et nouveau président de droite, qui prônait le changement immédiat, qui dénonçait la finance et la lutte contre le libéralisme comme son premier combat, devrait prendre connaissance de cette approche, sans concessions pour les grandes firmes capitalistes productivistes, en lieu et place de faire des comparaisons indignent  entre le parti de la haine raciale et de la négation, ce Front National qui attise les haines et divise le peuple, et le Parti communiste, qui combat depuis toujours pour défendre la cause de l’émancipation humaine et qui dans les heures les plus sombres que traversa notre pays se leva pour dire non et paya du prix du sang les combats menés contre l’ennemie.

    A l’approche de grands événements que sont les rencontres de la conférence de Paris (COP 21) sur les changements climatiques qui aura lieu en cette fin d’année, il est bon de replacé l’ « humain d’abord », l’homme partie prenante de la nature et non de le criminaliser, en cherchant des solutions qui non seulement participeront de son émancipation mais garantiront une paix durable pour l’humanité sur une planète plus propre et sereine.

    Voilà ce à quoi devrait s’atteler un véritable gouvernement de gauche qui organise un événement mondial majeur pour notre avenir.

    Stéphane Leroy.

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :