• Les candidats de la Corse insoumise

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Echos de campagne

     

    Une cinquante de personne a répondu à l'invitation de la Corse insoumise/Corsica ribella, ce jeudi soir 1er juin, à Ajaccio, pour l'inauguration de sa permanence, rue Magliogli. Les candidats des deux circonscriptions de la Corse du Sud ont pris la parole pour rappeler leurs engagements devant les électeurs. Consolider et amplifier le résultat de la présidentielle, obtenu par Jean-Luc Mélenchon, 19,60%,au plan national,  et 14% dans notre île. Expliciter le programme l'Avenir en commun, avec sa déclinaison insulaire. Combattre les dynasties politiques et la caste qui polluent depuis la nuit des temps l'atmosphère de la Corse, avec les conséquences que l'on connaît, à savoir un sous-développement économique et social chronique. Sans oublier de combattre le parti de la haine. Proposer une autre Corse, plus démocratique, plus solidaire et fraternelle. Ils ont aussi rappelé que le nouveau pouvoir continuera  les mêmes politiques d'austérité et de régression sociale menées depuis des décennies. Des politiques aux ordres des marchés financiers et des multinationales.

    Raison de plus pour envoyer le maximum des députés de la France insoumise à l'Assemblée nationale.

     

     

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Le 31 mai 2017, Jean-Luc Mélenchon était l'invité des 4 vérités. Il a expliqué qu'il n'avait jamais cherché de polémique avec Bernard Cazeneuve et que le procès que ce dernier voulait lui intenter permettrait peut-être d'éclaircir les causes de la mort de Rémi Fraisse. Pour «moraliser la vie politique», Jean-Luc Mélenchon a défendu le droit pour le peuple de révoquer les élus en cours de mandat. Il a dénoncé la fraude fiscale, qui coûte chaque année 85 milliards d'euros aux Français. Enfin, Jean-Luc Mélenchon a expliqué qu'Emmanuel Macron comptait s'en prendre au code du travail et augmenter la CSG, ce qui coûtera 250€ par an pour chaque personne gagnant 1200€ par mois.


    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Consolider et amplifier le mouvement des Insoumis

    Manca alternativa

    appelle à voter pour tous les candidates et candidats

    présentés par

    la Corse insoumise/Corsica ribella

    1ère circonscription de la Corse du Sud :

    Jacques Casamarta

    Christine Malfroy

    2ème circonscription de la Corse du Sud :

    Dylan Champeau

    Sandrine Nobili

    1ère circonscription de la Haute Corse :

    Catherine Laurenti

    Claude Franceschi

    2ème circonscription de la Haute Corse :

    Jean Moghraoui

    Amélie Raffaelli

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le leader de la France insoumise a répondu aux questions d'Elizabeth Martichoux le 24 mai au micro de RTL. On notera que Jean-Luc Mélenchon est obligé de rappeler à Madame Martichoux les règles d’une démocratie parlementaire…  Cette dernière essaie d'obtenir des satisfecits sur les premiers jours de la présidence de Macron pour démontrer que Mélenchon est partisan de l'immobilisme. Le leader de la "France insoumise" ne se laisse pas prendre au piège des questions biaisées et manipulatrices.

    En 1991, Mme Martichoux entre à Europe 1,  puis en 1999, elle devient rédactrice en chef  sur France 5. En 2006, elle intègre l'équipe de RTL. Elle y anime une émission politique.

    Rappelons que le groupe RTL français appartient à Bertelsmann SE & Co. KGaA  qui est un groupe international dont le siège est à Gütersloh, en Allemagne. Il fait partie des plus grandes entreprises de médias du monde et il est également actif dans le secteur tertiaire ainsi que celui de l’enseignement.  Thomas Rabe, PDG du groupe français, est un Allemand qui a débuté sa carrière à la commission européenne. En 1995, ce diplômé d’études commerciales obtint son doctorat avec une thèse intitulée « Libéralisation et dérégulation du marché intérieur de l’Union européenne pour les assurances ». Tout un programme.  

    Voici l'interview de Jean-Luc Mélenchon...


    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Jean-Luc Mélenchon se présente à Marseille mais soutient personnellement toutes les candidates et tous les candidats du programme "L'Avenir en commun". Le mardi 23 mai 2017, il était à Lille pour soutenir les candidats de la France insoumise du Nord aux élections législatives. Il a expliqué que, face aux attaques d'Emmanuel Macron contre le code du travail, notre mouvement se donnait pour objectif de protéger les salariés en emportant une majorité aux élections législatives.

    Google Bookmarks

    votre commentaire