• Se mobiliser !

    Selon un sondage auprès des jeunes, ils sont 70% à se dire opposer au texte de loi sur la réforme du code du travail chez les moins de 35 ans et 65% chez les 35-49 ans, contre 53% d’opinion favorable chez les plus de 65 ans. Qui est le plus concerné? Un retraité de plus de 65 ans ou un jeune actif? Les jeunes commencent à se mobiliser contre le massacre du code du travail à la tronçonneuse El Khomri manipulée par Valls et Hollande. Des jeunes youtubeurs ont réalisé une vidéo que nous vous proposons.

    Si la mobilisation commence à sourdre, chez les politiques et dans l’opinion publique, contre la réforme du code du Travail, la mobilisation étudiante pourrait, dix ans après le CPE, mettre le feu aux poudres…

    L'expression de la grogne des Français sur ce projet de loi a commencé par la pétition en ligne « Loi travail: non, merci! », lancée vendredi 19 février, par la militante féministe Caroline de Haas et des représentants syndicaux (CGT, Force ouvrière, Unsa, UNAC CFE CGC…). Cette pétition qui enregistre aujourd’hui plus de 600 000 signatures, est devenue la plus populaire sur le site français de change.org. Elle ne cesse de recueillir des signatures. Rappelons qu’Emmanuel Valls avait recueilli 140.000 votes aux primaires socialistes et un 5% qui a fait de lui un premier ministre contestable et contesté.

    L’Unef (étudiants) et l’UNL et la Fidl (lycéens), principaux syndicats étudiants, étaient conviées  à la dernière réunion intersyndicale, et ont signé un communiqué commun aux côtés de la CFDT, la CFE-CGC, la CGT, FSU, Solidaires-Sud, et Unsa, dénonçant "un projet élaboré sans réelle concertation". "C’est une étape importante", a souligné William Martinet, président de l’Unef à Metro-news. "C’est la première fois qu’on a une position commune sur le fond."

    Mais le syndicat étudiant va plus loin. "Nous appelons à une date de manifestation unitaire, d’ici la fin du mois de mars. On espère être entendu", explique-t-il.

    La ministre française du travail Myriam El Khomri doit présenter le projet de loi de réforme du travail le 9 mars au Conseil des ministres.

    Emmanuel Valls pourrait avoir l’idée de mettre sur pied une commission spéciale, à l’image de ce qui a été fait sur la loi Macron, pour court-circuiter la commission des affaires sociales, jugée trop en défense du droit du travail actuei. Il lui restera à régler la question sensible du rapporteur du texte qui voudra assumer l’impopularité au sein même du parti socialiste et pire pour lui auprès de ses électeurs lors des prochaines élections. On se doute bien que le recours à l’article 49-3 n’est pas écarté et que le Premier ministre dissimule peu son intention de passer en force. En attendant, tout sera fait pour diviser les syndicats. Pour FO et la CGT, c’est l’ensemble du texte qu’il faut repousser, alors que la CFDT pourrait se contenter de quelques retouches. Un dessin humoristique dit de ce dernier syndicat réformé par une suite de dirigeants libéraux qu’il négociera le poids des chaînes lorsque le Medef aura rétabli l’esclavage. C’est à la base de la CFDT à pousser à l’union syndicale pour ne pas revenir à ce 19ème siècle dont Emmanuel Valls se moque lorsqu’il s’agit des vraies valeurs de gauche  mais qu’il nous promet cyniquement par un recul social sans précédent, en se posant en réformiste éclairé.

    Se mobiliser !

    Seule une mobilisation importante contre le texte sera une réponse adaptée à l’arrogance et au mépris des Hollande, Valls et consorts. Il est grand temps de se mobiliser !

    Fucone

    Pétition à signer :

    Se mobiliser !

    https://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkhomri-loitravailnonmerci

     

     

     

    Liens sur le même sujet :

    http://www.alterecoplus.fr/social/travailler-plus-et-gagner-moins-201602252029-00003101.html

    http://www.liberation.fr/france/2016/02/22/les-petites-manips-du-vrai-faux-gouvernemental-sur-le-projet-el-khomri_1434922

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :