• Tous au Larzac...

    touslarzac«Tous au Larzac »film documentaire de Christian Rouault France 2011

    Marizette, Christiane, Pierre, Léon, José… sont quelques uns des acteurs, drôles et émouvants, d’une incroyable lutte, celle des paysans du Larzac contre l’Etat, affrontement du faible contre le fort, qui les a unis dans un combat sans merci pour sauver leurs terres. Un combat déterminé et joyeux, mais parfois aussi éprouvant et périlleux.

    Un jour d'octobre 1971, Michel Debré, alors ministre de la Défense, décrète sans concertation préalable l'agrandissement du camp militaire du Larzac. A l'annonce de cette décision effarantela colère se répand comme une traînée de poudre. La réaction des paysans est radicale : « Si on veut nous prendre nos fermes et nos terres, on partira les pieds devant et on ne sera pas les seuls. » Une vague unanime de protestations et de résistance s'organise. C'est le début d'une incroyable lutte qui durera dix ans.   Dans le face à face quotidien avec l’armée et les forces de l'ordre, ils déploieront des trésors d’imagination pour faire entendre leur voix. Bientôt des centaines de comités Larzac naitront dans toute la France... Dix ans de résistance, d'intelligence collective et de solidarité, qui les porteront vers la victoire.

    Le bouseux dont les militaires et les politiques pensaient ne faire qu’une bouchée leur ont tenu tête et ont fini par gagner le droit de rester sur leurs terres. En 1981, Mitterand déclara l’abandon du projet d’extension de la zone militaire.

    larzac

    On ne sort pas indemne de ces formidables années de luttes commune menée par des modernes, des traditionalistes, des conservateurs, des révolutionnaires… des petits et gros exploitants, des soixante-huitards. Il en reste une conscience politique, une culture, une solidarité. C’est dans le Larzac que se retrouvent en 2003 plus de 300.000 personnes pour clamer qu’un autre monde est possible à la mondialisation libérale. Aujourd’hui ce documentaire de Christian Rouault est là pour redonner un souffle à cette idée, un souffle venu du Larzac où le petit canard né en 1975 « Gardarem lo Larzac » continue à paraître et à tisser des solidarités entre ceux qui luttent au Brésil, au Chiapas, en Ile- et Vilaine ou ailleurs…  Le monde agro-pastoral corse est concerné alors qu’il est menacé par la spéculation immobilière contre laquelle la solidarité est devenue nécessaire et vitale.

    Signé: Pidone

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :