• Un cri de colère

    Contre un monde qui se dit libre

    Nous publions une contribution  de Ziad Medoukh, professeur à l'Université de Gaza, contribution dans laquelle il pousse un cri de colère contre l'attitude des gouvernements et des media occidentaux face aux exactions de l'Etat d'Israël dans les territoires occupés et à Gaza.Ce cri de colère, nous le partageons pleinement et nous apportons notre solidarité au peuple palestinien.

     

    "Je  ne vais pas revenir dans cet article sur l’enlèvement de trois colons israéliens près d’une colonie israélienne illégale en Cisjordanie, ni sur les mesures et les agressions israéliennes contre toute une population civile palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, même si beaucoup de questions se posent sur cet enlèvement qui montre que l’armée israélienne n’arrive pas à protéger ses citoyens et rejette toujours la responsabilité  sur les Palestiniens, c’est la faillite de son système sécuritaire.
    Tout d’abord, ces colons vivent dans des colonies illégales, reconnues illégales par le monde entier, des colonies installées dans des territoires appartenant aux Palestiniens... Ensuite, ils ont disparu dans la zone C,  zone sous contrôle militaire israélien.
    Quant aux agressions israéliennes, nous, les Palestiniens, avons l’habitude de ces mesures qui visent avant tout à casser la volonté remarquable d’une population civile résistante qui a choisi de défier toutes les mesures de l’occupation.
    Beaucoup de Palestiniens sont contre les actes de violence envers les civils, car leur combat vise les agresseurs et les occupants, mais leur colère  s'adresse à la communauté internationale officielle,  aux média  des pays dits démocrates et aux organisations de droits de l’homme, qui, depuis le premier jour de l’enlèvement des trois colons, n’arrêtent pas de dénoncer celui-ci et appellent  à leur libération, sous une couverture médiatique importante.
    Ces pays et ces médias parlent rarement de la souffrance au quotidien des Palestiniens, ils oublient que toute la violence dans notre région est causée par l’occupation et la colonisation israéliennes illégales de nos territoires : c’est le mépris du droit qui nourrit la violence.
    Notre message est un cri de colère légitime contre ce monde qui se dit libre, mais qui se tait quand on parle des mesures israéliennes illégales à l’encontre des Palestiniens.
    Notre cri de colère est à partager avec les solidaires de notre cause noble partout dans le monde. Eux seuls arrivent par leurs courageuses actions de solidarité à nous soulager et à  calmer notre colère dans un monde d’injustice.
    Les forces de l’occupation israélienne enlèvent tout un peuple palestinien depuis plus de 60ans, aucune réaction de ce monde libre. Quelle hypocrisie!
    Dans la même semaine de cet enlèvement, cinq palestiniens dont un enfant de 7 ans et un pêcheur, ont trouvé la mort, deux en Cisjordanie, et trois dans la bande de Gaza, suite à des raids et attaques israéliennes, aucune information dans les média qui se disent libres et objectifs. Quelle objectivité !
    Cette semaine, les forces de l’occupation israélienne ont arrêté  plus de 200 Palestiniens en Cisjordanie, dont des ministres et des députés,  sans aucune réaction des organisations des droits de l’homme et de démocratie.
    Quelle démocratie !
    Les prisonniers palestiniens entament une grève de faim légitime depuis plus de deux mois, sans aucune information dans les média qui se
    disent libres.
    Quelle liberté !
    Des journalistes  se gargarisent de la disparition de trois colons israéliens, en font leurs choux gras, sans jamais dire un mot sur le sort réservé aux enfants palestiniens emprisonnés dans les geôles israéliennes, sans jamais dire un mot sur le mur de la honte, et les 500 points de contrôle israéliens en Cisjordanie.
    La bande de Gaza souffre d’un blocus israélien inhumain, on n'a jamais entendu un pays qui se dit libre  dénoncer à haute voix ce blocus et ces punitions collectives contre les civils palestiniens.
    Où va le monde soi-disant démocratique ?
    Où va le monde soi-disant libre ?
    Où va le monde qui s'enferme sans vergogne dans le silence? "

    Ziad Medoukh

    Professeur à l'Université de Gaza

    mur de la honte


    Papa francesco se recueillant devant le mur de la honte

     

    Flash

    (envoyé par Ziad Medoukh)

    Deux morts en Cisjordanie et 5 blessés à Gaza
    ce dimanche 22 juin 2014

     

    L’armée de l’occupation israélienne a tué deux palestiniens en Cisjordanie, et a blessé 5 palestiniens dans la bande de Gaza suite à plusieurs raids sur cette région sous blocus, ce dimanche 22 juin 2014.

    Il s’agit de Mohamed Trifi de Rmallah-30 ans-, tué par trois balles israéliennes.

    Et Ahmed Khaled de Nablouse-36 ans- tué par l’armée israélienne.

    Quelle honte de tuer des civils par cette armée d’occupation.

    La bande de Gaza de nouveau bombardée ce dimanche 22 juin 2014.

    L’armée israélienne a mené cinq raids sur plusieurs régions dans la bande de Gaza.

    Ces raids ont touchés des stades et des maisons dans la ville de Gaza,  la ville de Deir Balah au Centre de la bande de Gaza, et les villes de Khan Younis et Rafah au sud de la bande de Gaza.

    Les agressions israéliennes contre les civils palestiniens se poursuivent.

    Devant le silence complice de cette communauté internationale officielle.

    Et devant l’absence des média qui occultent cette réalité.

    Combien de martyrs palestiniens faudra-t-il pour que bouge ce monde dit libre ?

    La situation est de plus en plus difficile pour notre population civile en Cisjordanie, une région encerclée depuis plus de dix jours et qui subit des attaques permanentes de l’armée de l’occupation israélienne. Et dans la bande de Gaza, une région sous blocus israélien inhumain et qui subit des bombardements israéliens au quotidien.

    La Palestine occupée se révolte !

    Gaza et la Cisjordanie défient l’occupation !

    Gaza sous blocus patiente !

    La Cisjordanie libre persiste !

    Gaza sous les bombes résiste !

    La Cisjordanie encerclée espère !

    La Palestine occupée existe !

    La Palestine la dignité est plus que jamais déterminée !

     
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :