• Un retournement tintinnabulant

    Hollande_tournesol_modifié-1

    François Hollande nous fait entrer dans le monde de Hergé ( pas des RG) et, en professeur Tournesol, pendule à la main, il annonce « Le retournement économique arrive » comme si son pendule s’était mis à tourner sur des signaux économiques. Ne doutons pas que Sapin et Montebourg joueront les Dupont et Dupont, pendant que Tintin Valls jouera la vedette. Ce dernier, en tant que Ministre de l’Intérieur influencé par le scoutisme, a lutté contre le Mal en général, ou du moins contre tout ce qu'il estime être mal. Comme dans Les Cigares du pharaon, Le Lotus bleu et Le Crabe aux pinces d'or, il a affronté des trafiquants de drogue. Dans ce gouvernement, il ne manque que le capitaine Haddock qui incarne les travers de l'être humain, les erreurs et la rédemption, les rechutes et les actes de courage, les interrogations et les faiblesses. A vrai dire, il n’a pas trouvé sa place aux côtés d’un Tournesol infaillible et d’un Tintin immaculé qui a réservé, en fait de Milou, un chien de sa chienne aux fonctionnaires, aux retraités, aux assurés sociaux et aux collectivités locales. C’est sûr qu’avec lui, ils feront tintin. Comme Valérie est partie, nous ne résistons pas à Ségolène dans le rôle de la Castafiore.

    Nous avons d’abord eu droit à la prévision par Hollande d’un quinquennat en deux époques : la première était celle du redressement et la seconde celle de la redistribution. Deux ans sur cinq sont passés. La courbe du chômage continue à faire le gros dos et ne s’est pas inversée fin 2013. Sur ce point le pendule de notre Tournesol a arrêté de tourner. En ce qui concerne la redistribution, elle a été votée : l’austérité pour les uns et les cadeaux fiscaux pour les autres. Beaucoup en sont encore tout retournés même au sein du parti socialiste. Que va-t-il se passer avec ce retournement économique ?

    Nous avons donc cherché tout ce que peut recéler ce mot. Il s’agit d’abord tout simplement d’une opération qui consiste à retourner quelque chose. Cela nous inquiète car, lorsqu’il s’agit de retourner sa veste, François Hollande nous en a fait la démonstration en enfilant son costume de président. Une signification nous plaît davantage : changement brusque de direction ou d’orientation. On le lui demande depuis deux ans mais il s’agit d’un changement de cap dans sa politique et la nomination de Tintin Valls au poste de premier ministre ne nous laisse pas prévoir un tel retournement. Nous ne croyons pas non plus à un changement complet d’attitude et d’opinion. Est-ce le capitaine de pédalo qui nous parle ? En mer, un retournement équivaut à un chavirement. Le naufrage n’est pas loin.

    Ce retournement économique annoncé ressemble surtout à une nouvelle pirouette et intervient en période des élections européennes. François Hollande veut faire croire, le temps d’une élection, que tout est sauvé alors que tout paraît perdu. Comme Tournesol sort son pendule, le Président nous ressort son Mantra pour nous envoyer ses vibrations et trouver quelques résonnances optimistes. Après avoir annoncé «la fin de la crise de la zone euro» à la fin 2012, après avoir promis «l'inversion de la courbe du chômage» pour la fin 2013, après avoir décrété «la reprise» le 14 juillet dernier, il a inventé une nouvelle formule censée faire patienter encore un peu les Français. La deuxième année de son quinquennat devrait être le pivot de sa politique. Il pivote avec l’espoir d’un retournement pour aller dans la même direction. Combien de tours va-t-il encore faire sur lui-même ?

    A chaque élection, il se la ramène comme une fleur au printemps. Il vient tintinnabuler à nos oreilles et, comme un tournesol, se tourne vers le soleil pour trouver la lumière et entendre des voix qui lui chantent : Mets de l'huile petit homme dans la vie, il faut que ça glisse. De l'huile petit homme, écoute, écoute. Mets de l'huile petit homme dans la vie, il faut que ça glisse… et, comme dirait le poète, il « verse sans fin tes huiles amères et oublieuses ». Nous ne nous laisserons pas oindre des pieds à la tête comme des béni-oui-oui. Il ne nous retournera pas comme des crêpes à quelques jours des élections européennes. Pour les votes, Mille sabords, ce sera tintin, peau de balle et balai de crin !...

    U capitanu Adequatu

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :