• Une alternative à l'austérité et au libéralisme

     

    L'avenir, la Corse en commun
    L'avvene, a Corsica in cumunu
     
    Une alternative à l'austérité et au libéralisme
    Voilà l'intitulé de la liste que je vais conduire et qui va rassembler la gauche des droits sociaux et humains aux élections territoriales des 3 et 10 décembre 2017. Une liste constituée de militants politiques, associatifs, syndicaux, culturels, écologistes... Une liste résolument ancrée dans une gauche sociale, humaniste, respectueuse des Droits Humains, une gauche pour la Paix, et les coopérations. Une liste pour défendre l'intérêt général humain, les services publics gravement attaqués et menacés aujourd'hui. Nous allons défendre le droit à la santé,  au logement, à l'énergie, au transport... pour tous. Nous allons défendre la Corse et ses habitants, ceux des villes et des campagnes, parce que nous voulons une corse solidaire, une corse vivante, une corse ouverte sur le monde et notamment sur son environnement méditerranéen. Une Corse qui valorise son patrimoine culturel et qui respecte son environnement. Mais nous allons aussi agir, pour développer de nouvelles potentialités dans les filières du bois, de la pierre, du solaire, de la mer, et des nouvelles technologies... Les chantiers à ouvrir ne manquent pas. Notre liste, "l'avenir, la Corse en Commun", sera l'alternative à l'austérité et au libéralisme, une alternative telle qu'elle avait déjà été pensée dans le programme du Conseil National de la Résistance et des conquêtes majeures de l'époque. (Sécurité Sociale, nationalisations,..). Elle s'appuie sur le programme "l'Avenir en Commun" de la France Insoumise et celui du Parti communiste, "a Corsica in Cumunu". Nous allons contribuer, à travers cette élection, à mettre un coup d'arrêt au libéralisme effréné qui jette à la rue par le chômage, la vie chère,... de plus en plus de citoyens et citoyennes. Une personne sur cinq en Corse vit sous le seuil de pauvreté. C'est une situation intolérable!
    La Corse a été la première région de France libérée du fascisme et du nazisme en septembre 1943. Aujourd'hui, dans un contexte politique différent, mais très dévastateur, elle peut, elle aussi, par cette élection, également contribuer à montrer la voie de l'émancipation et à recréer l'espoir dans un avenir commun.
    Jacques Casamarta.            
    20 octobre 2017
     
     
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Alain Gianfrotta
    Vendredi 27 Octobre à 19:28

    Bravo à vous. Bon courage pour votre lutte !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :