• CORSE : pour un rassemblement de type nouveau.

    La Corse sera la seule région de France ou en décembre prochain les élections territoriales seront convoquées avec de nouvelles règles du jeu, impliquant la suppression des deux conseils départementaux pour fonder une collectivité unique. 
    Le rassemblement des progressistes doit en être la priorité si l’on veut influer positivement sur le cours des choses, permettre les nécessaires traductions politiques que les Mouvement Sociaux sont en droit d'attendre. Il faut recréer l'espoir car dans notre région une personne sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté.
    Mais pour recréer l'espoir, Il va falloir comme pour les élections présidentielles et législatives, proposer un programme en rupture avec les politiques actuelles, un programme anti liberal et anti austérité, un programme qui traite des urgences sociales économiques et démocratiques de la Corse. 
    Nous ne partons pas de rien. Il y a le travail sur le terrain, mais aussi les 14% de voix réalisés par Jean Luc Melenchon en Corse et les 9% aux législatives obtenus par la Corse Insoumise et le Parti Communiste. En effet, unie et débarrassée de considérations politiciennes, la gauche de transformation sociale, avec son projet politique centré sur "l'Intérêt Général Humain"peut représenter un espoir nouveau. 
    Ce qui reste comme une évidence, c’est que les aspirations au changement n’ont pas disparu, les rassemblements et manifestations de ces jours ci, montrent qu’il existe encore assez de forces disponibles pour leur donner vie. 
    Mais pour cela, il faut à gauche une construction résolument non politicienne, claire dans les ruptures à effectuer et surtout débarrassée des querelles partisanes. 
    Il nous faut en effet être capable d’affirmer des ruptures radicales avec des modes de pensée et certains comportements. 
    L’affirmation de sa propre identité politique n’a de sens que dans le respect des autres. 
    La gauche de transformation sociale et écologique doit s’engager résolument dans cette construction de type nouveau. Elle le fera, si elle arrive à élargir sa base et permettre à chaque citoyen et mouvement qui le souhaite de trouver sa place dans ce nouveau rassemblement émancipateur.

    Jacques Casamarta

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Casalta
    Samedi 7 Octobre à 07:39

    Étant un communiste insoumis je me retrouve très bien dans ce texte 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :