• ESPOIR AVEC DYLAN CHAMPEAU ET CATHERINE LAURENTI

    AVANTI POPULU

    Dylan Champeau et Catherine Laurenti, candidats dans la deuxième circonscription de la Corse du Sud à l’occasion des élections législatives des 12 et 19 juin prochains sous l’intitulé AVANTI POPULU sillonnent villes et villages à la rencontre des populations. Ce soir vendredi 20 mai ils seront de nouveau dans le quartier des Salines à Ajaccio, où ils prendront la parole pour expliquer le sens de leur engagement et le programme social et environnemental qu’ils défendent.

    Lire la suite : http://www.mancalternativa.com/actualites-c27962796

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • ESPOIR AVEC DYLAN CHAMPEAU ET CATHERINE LAURENTI

    AVANTI POPULU

    Dylan Champeau et Catherine Laurenti, candidats dans la deuxième circonscription de la Corse du Sud à l’occasion des élections législatives des 12 et 19 juin prochains sous l’intitulé AVANTI POPULU sillonnent villes et villages à la rencontre des populations. Ce soir vendredi 20 mai ils seront de nouveau dans le quartier des Salines à Ajaccio, où ils prendront la parole pour expliquer le sens de leur engagement et le programme social et environnemental qu’ils défendent.

    Demain soir, samedi 21 mai, accompagnés par les militants d’Insema à Manca/Ensemble ! ils se déplaceront dans le Haut Taravo, pour appeler les électeurs à s’engager par leur vote à ouvrir une perspective progressiste dans notre pays et renvoyer Macron et sa politique anti sociale dans les cordes. Un bloc de gauche, une nouvelle majorité à l’Assemblée nationale peut voir le jour pour augmenter le SMIC à 1500 euros net et ramener à 60 ans pour tous, l’âge du départ à la retraite.

    A 14 heures ils seront dans les villages de Frasseto, à 15 heures à Zevaco, 15h45 à Corrano, 16h30 à Sampolo, 17h30 à Cozzano et 18h30 à Guitera.

    La Corse est à un tournant de son histoire. Elle peut rompre le cycle du déclin et du mépris. Elle peut contribuer à ouvrir une page neuve de son histoire, en réconciliant enfin le respect du spécifique et le désir passionné du commun.

    La droite arrogante est en crise, la macronie peine à mobiliser.

    Voilà trop longtemps que la voix de la souveraineté populaire, de la démocratie citoyenne et de l’esprit de partage est minorée en Corse. Voilà trop longtemps que la gauche sociale, écologique est cantonnée aux marges de la politique.

    Demain une nouvelle majorité populaire à l’Assemblée nationale est non seulement possible, mais urgente à construire. Pour qui aime la Corse, elle est un espoir.

    Espoir avec Dylan Champeau et Catherine Laurenti

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Elle est enfin arrivée

     

    On l’attendait avec impatience. Elle est enfin arrivée, après plusieurs jours de suspense. Il s’agit d’Elisabeth Borne qui respire à la fois la joie et la bonne humeur. 

    Lire la suite : http://www.mancalternativa.com/nous-avons-une-premier-ministre-a212563141

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Elle est enfin arrivée

     

    On l’attendait avec impatience. Elle est enfin arrivée, après plusieurs jours de suspense. Il s’agit d’Elisabeth Borne qui respire à la fois la joie et la bonne humeur. La nouvelle première ministre n’est vraiment pas nouvelle dans le landernau politique français. Haut fonctionnaire de l’Etat, polytechnicienne, elle a sévi dans des cabinets ministériels, avec Jacques Lang et Lionel Jospin et même avec Ségolène Royal. Elle a été plusieurs fois ministre dans les gouvernements d’Edouard Philippe et de Jean Castex. On l’a dit de gauche ! On lui doit, entre autres, la remise en cause du statut des cheminots, l’ouverture à la concurrence du rail et la déplorable contre-réforme de l’assurance chômage. Des mesures assurément progressistes.

    Avec Elisabeth Borne, paraît-il, tout va changer, mais sans rien changer. Elle aura pour tâche d’appliquer sans ergoter, ni rechigner la politique anti-sociale et de régression concoctée par son patron, Emmanuel Macron. Une politique qui ressemblerait à celle du premier mandat, en pire, répondant aux exigences des marchés financiers, des multinationales et de la Commission européenne.

    Et qui serait le dindon de la farce dans cette affaire, sinon la majorité des habitants du continent et bien évidemment de Corse.

    Souhaitons à la nouvelle première ministre un séjour plus court que celle qui la précédée à ce poste, en l’occurrence Edith Cresson.

    Pour cela, il faudra avoir une majorité absolue de gauche à l’Assemblée nationale, avec laquelle le pouvoir présidentiel devra compter.

    C’est possible.

    Paul-Antoine Mariani

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Conférence de presse

    Vendredi 13 mai 2022

    Aux salines

    à 18 heures

    Place Casili

    Ajaccio

    Inseme à manca présentera ses candidats dans la 2e circonscription de la Corse du sud :

    Dylan Champeau, étudiant en droit, Ocana

    Catalina Laurenti, conseillère principale d'éducation, Propriano

     

    Appel à toutes celles et ceux qui veulent un vrai changement en Corse.

    Notre île souffre trop de dizaines années de politiques antisociales, contraires aux intérêts de la grande majorité de ses habitants. 

    Stop à l'économie de la rente, au tout tourisme qui ne profite qu'à une minorité de personnes, à une spéculation foncière et immobilière outrancière, à une pauvreté grandissante, à des logements sociaux insuffisants, à des structures sanitaires inadaptées, surtout dans le rural et en montagne, etc.

    Avanti populu ! En avant pour une majorité populaire.

    Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires