• Fillon premier ministre de Sarkozy

    Personne ne s'attendait à ce que Fillon, personnage médiocre, sans idée et sans charisme, soit le représentant de la droite aux élections de 2017, ni la presse ni les sondeurs Son bilan de Premier ministre est calamiteux. Il n'a que l'austérité comme boussole et, comme clientèle, les banquiers, les chefs d'entreprises et les rentiers. Il trouve aussi une audience chez les intégristes catholiques et chez les vieux conservateurs et réactionnaires. 

    Fillon premier ministre de SarkozyFrançois Fillon en tant que premier ministre de la France, par son action a accru la dette publique dans des proportions jamais égalées, ni avant ni après lui. En effet, la dette publique de la France est passée de 65% du PIB au moment de l’élection de Sarkozy, à près de 90% lorsque Fillon et Sarkozy furent renvoyés. Et donc si on comprend bien le message des chiffres, Fillon a trouvé un Etat en faillite ( C'est lui qui l'a dit ) à son arrivée à Matignon, mais en partant il l’a laissé encore plus en faillite. 

    Fillon premier ministre de SarkozyIl en est exactement de même pour le chômage. Entre l’élection de Sarkozy et celle de Hollande, le chômage a augmenté d’environ un million d’unités pour la catégorie A. Comment dissocier l’action de Fillon de ce résultat calamiteux lorsque l'on regarde les graphiques d'évolution depuis dix ans et non pas cinq ans, alors que Hollande n'a fait que poursuivre la même politique libérale que le couple Fillon/Sarkozy ? Soit Fillon n’a rien fait, et alors on se demande pourquoi il était premier ministre pendant tout le quinquennat de Sarkosy, soit il a travaillé effectivement et alors il a clairement été mauvais. Il doit assumé la responsabilité d'un mauvais bilan partagé.

    Hier Hollande a annoncé qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat. Si l'on en croit la rumeur journalistique, Manuel Valls devrait annoncer sa candidature demain et démissionner de son poste de premier ministre pour se présenter aux Primaires de la gauche. La Droite lui reproche déjà ce poste et sa participation à la politique menée par Hollande. C'est un reproche que l'on peut lui faire à condition de réserver les mêmes critiques à Fillon.

    Tout cela met en évidence que Valls et Fillon représentent tous les deux la continuité d'une même politique libérale. Valls a voulu effacer le terme même de "socialiste" pour imposer une vision libérale de la société à la Gauche. Fillon est l'émanation ultralibérale qui s'inscrit dans le même libéralisme économique, à la nuance près qu'elle est proche de l'idéologie du FN en matière d'immigration et de conception moralisatrice de la société en vertu d'idées réactionnaires.  

    Plus que jamais, Jean-Luc Mélenchon représente le seul espoir d'échapper à dix ans d'austérité et la promesse de Fillon et Valls que cela va s'aggraver. 

    Pidone

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :