• Il est grand temps de construire une gauche sociale écologique

     DU CODE DU TRAVAIL À LA CONTRE-RÉFORME DES RETRAITES...

     

    C’est en 1991 que Michel ROCARD alors premier ministre SOCIALISTE préconise de « modifier le calcul de la pension » en portant la durée d’assurance au delà de 40 annuité et en prenant en compte les 25 meilleures années de salaire au lieu des 10 meilleures auparavant. 

    Édouard BALLADUR premier ministre de droite qui assurait l’alternance après la défaite du PS, s’empressera d’imposer ces mesures en 1993, ce que les gouvernements qui suivront s’empresseront de nouveau et à leur tour de poursuivre. 

    Poursuivre les démantèlements, imposer des reculs de civilisation, tout cela s’est réalisé depuis plus de trente ans, par des gouvernements de DROITE mais aussi SOCIALISTES. Merci l’alternance ! 

    La liste des reculs serait trop longue à énumérer et touche à tous les droits, (droit à la santé, à l’éducation, droit à un service public de qualité...)

    Au delà des nuances, quelle différence politique peut-on faire entre les gouvernements de SARKOZY avant-hier, HOLLANDE hier, ou MACRON, aujourd’hui ? 

    Ce que l’on appelle la bonne  « gouvernance » n’est rien d’autre que le « statut quo politique » qui permet tous les reculs en imposant les récessions pour le plus grand nombre et l’opulence pour les plus riches. 

    Tout cela se fait et se construit peu à peu avec des politiques toujours plus autoritaires. Chacun étant chargé d’aller le plus loin possible dans les démantèlements. La suite viendra avec le successeur...

    Nous sommes LOIN DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL qui devrait présider à toute décision politique. 

    N’oublions pas les leçons de l’histoire ! 

    Sans remonter très loin regardons comment François HOLLANDE a démantelé le code du travail. Devenu tellement anti populaire, il n’a pas pu se représenter, mais son ministre MACRON est devenu Président de la République. 

    Il est grand temps de construire une gauche qui soit réellement une gauche sociale et écologique. 

    C’est la meilleure façon de construire une alternative au système. C’est la meilleure façon de lutter contre les alternances qui ne changent rien. C’est la meilleure façon de construire une alternative au système MACRON/LEPEN.

    Dans l’immédiat, rien de plus important que de se mobiliser massivement pour faire échec à cette nouvelle et soit disant « réforme de la retraite ». 

    Jacques CASAMARTA

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Pellissier Claude
    Jeudi 9 Janvier à 20:53
    Merci Jacques pour cette réflexion pour en finir avec les promesses le temps d'une élection, la fracture sociale, travailler plus pour gagner plus, mon ennemie c'est la finance, réformer la retraite pour plus de justice etc.
    Il n'y a de solide que les unions forgées à la base et dans l'action mais encore faut-il bien manœuvrer face à un adversaire dont l'intelligence et les moyens ne sont plus à démontrer.
    Présentement le mouvement va à l'échec grave. Il ne faut pas s'illusionner par l'ampleur des manifs. Le nombre de ceux qui restent en dehors est bien plus grand encore. Le but de la grève ne doit pas être de paralyser le pays ou Paris mais de rassembler les plus larges couches et pour ça il faut des revendications larges, pas catégorielles. Il fait aussi montrer son souci du public. Quand on est perdu à 22 h dans Paris et qu'on ne sait pas comment regagner sa banlieue, ça n'est pas bon pour le soutien populaire. Les organisateurs de la grève, devrait eux-mêmes organiser un minimum de traffic et l'expliquer.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :