• La chantilly Macron

    La chantilly MacronDes bons sondages d'Emmanuel Macron sont relayés par L'Express et BFM/TV, puis repris par d'autres média viennent de l'institut de sondages Odoxa. La chantilly Macron monte, monte, monte… mais elle est sans réelle consistance. D’abord, il est placé en tête des candidats de la Gauche, alors qu’il s’affiche ni de gauche ni de droite. Maintenant il serait perçu comme un meilleur président que François Fillon par un panel de 1000 sondés. Avec 55% d’avis favorables, cela suffit pour titrer de gros articles sur « Emmanuel Macron le meilleur président ». On le met directement en concurrence avec un Fillon qui décline dans les sondages au fur et à mesure que les électeurs découvrent son programme. C’est bien sûr L’Express et BFM/TV qui lancent ces sondages un peu trop favorables lorsque l’on sait que ces média appartiennent à Patrick Drahi.

    Rappelons que l'Express, BFM TV sont la propriété de monsieur Drahi. "Bernard Mourad, l'un des proches compagnons de route du fondateur d'Altice, la maison-mère de SFR, a démissionné, pour rallier l'équipe de Macron ... Après avoir racheté SFR en 2014, Drahi a racheté NextRadio, propriétaire de… BFM TV, en 2015. L’ensemble, appelé Altice Media, est fusionné par Mourad avec SFR en 2016. Il comporte d’autres titres bien connus comme l’Express qui, lui non plus, ne ménage ni son temps ni sa peine pour donner une bonne image de Macron. SI VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS, dans google, tapez : drahi, puis "drahi macron"… Vous serez édifiés!

    La chantilly MacronQui sont les deux co-fondateurs de cet institut Odoxa chargé des sondages ? D’abord, il s’agit d’un sondeur privé créé par deux anciens d’un autre sondeur  BVA Opinion mais pas que de BVA Opinion. Les co-fondateurs d'Odoxa sont Gaël Sliman et Céline Bracq. Gael Sliman vient de l'institut BVA. Celine Bracq est passée par BFM, par Itéle et Canal + et BVA Opinion. Un article leur a été consacré par le site Extimités qui décrit Gaël Sliman et Cécile Bracq, après leur sondage sur François Hollande et Manuel Valls, comme « deux profils tendance pro-business, partisans de la «conversion des Français aux idées sociales-libérales», plutôt à droite car les opinions sont connues. Lorsqu’on regarde de près ce sondage, on remarque deux choses: 1. Il a été réalisé en ligne (sondage web, OneClic), après de 1006 personnes, nous ne dirons pas «seulement», 2. C’est un sondage choix unique (à gauche) qui oppose frontalement Manuel Valls et F. Hollande. Lorsqu’on sait le penchant «droite» de Manuel Valls, le résultat était attendu, recherché?… »

    Donc il ne faut pas s’attendre à la simple objectivité avec des sondages fabriqués sur des panels de 1000 personnes à qui l’on demande une réponse sur une question qui oppose deux personnalités de droite, en considérant que Macron est de gauche. Tout cela pour faire d’Emmanuel Macron le candidat du Parti socialiste et éliminer Manuel Valls. Vous pouvez être certains que la manœuvre peut fonctionner auprès de partisans de l’ancien premier ministre de Hollande, prêts à se faire fourrer à la chantilly Macron.

    Macron a besoin des voix socialistes mais aussi d’une partie des voix de Fillon pour réussir son coup avec l’aide de Patrick Drahi, patron de presse et l’argent de la City. Donc les grandes manœuvres médiatiques battent leur plein pour faire d’Emmanuel Macron l’homme politique de l’année dans les urnes après l’avoir fait dans la presse. La chantilly Macron monte, monte, monte… pour fourrer les électeurs comme des choux. Il s’agit bien d’un coup fourré. Il ne reste plus qu’à en faire le seul rempart contre le Front national au deuxième tour des élections. Cela va venir ! Odoxa va nous sortir un autre sondage que L’Express et BFM/TV répandront dans tous les autres média.

    U Barbutu

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :