• Le cynique bonimenteur

    bonimenteur_zem

    Eric Zemmour use et abuse des temps d’antenne qu’on lui donne sans que personne ne mette en évidence les énormes mensonges qu’il assène pour rendre crédible son discours xénophobe et vendre un livre qui pervertit, instrumentalise l’histoire de la seconde guerre mondiale. Les Caron, Ruquier, Salamé, Boudin et autres n’ont pas été capables de dénoncer ce que le journaliste Sébastien Lafargue a expliqué au Journal de 20 Heures de FR2.

    Il n'y a pas 12 millions d'étrangers en France. Il n’y a pas 5 millions d’adultes, parents de 7 millions d’enfants qui sont en train de remplacer les Français de souche et menacent l’identité nationale. Ce faux nombre est repris par Eric Zemmour dans son discours de haine. Dans l’émission « Ce soir ou jamais », personne ne l’a repris. Pourtant, selon les auteurs de l’étude citée par Eric Zemmour, ce nombre est faux.

    A la question « Y a-t-il 12 millions d’étrangers en France, Fabrice Lenglart, directeur des statistiques démographiques et sociales de l'Insee, répond : «  Non, ils y a 3,7 millions d’étrangers en Francs ». Cela représente 6% de la population, toutes origines confondues, y compris européennes.

    Eric Zemmour dit qu’il y a 7 millions d’enfants étrangers de moins de 4 ans qui ne sont pas français jusqu’à l’âge de 18 ans. Il a sortit ce chiffre dans l’émission de Ruquier et personne n’a démenti cet autre mensonge. Selon Fabrice Lenglart, il y a 800.000 naissances par an en France et le nombre d’enfants de’ moins de 4 ans est donc de 3,2 millions, nombre prenant en compte tous les enfants nés en France. Le nombre donné par Eric Zemmour est donc fantaisiste.  En 2011, l’INSEE recensait 2,4 millions d’enfants de moins de 18 ans, de parents étrangers, nés en France et 376 613 nés à l’étranger. Nous sommes loin des 7 millions si en plus il s’agit des moins de 4 ans. Eric Zemmour considère sans doute que l’identité française remonte au dix-septième siècle (avant la révolution) et que tous les apports étrangers, depuis lors, dénaturent l’idée qu’il se fait de la France. Pas besoin de fausses statistiques et de manipulation des nombres pour afficher des convictions rétrogrades, réactionnaires et xénophobes. Il se sert de la mondialisation, de l’intégrisme islamistes, de toutes les dérives sociales pour développer des thèmes populistes d’extrême-droite.

    Chez Bourdin, ce dernier a affirmé quun tiers des mariages en France sont avec des étrangers, 90.000 sur 270.000 !". Grossier mensonge puisque seuls 13% des mariages concernent un Français et un étranger. Là encore abrice Lenglart de l'Insee remet la vérité en place : Il est prononcé 200.000 mariages par an en France, et seuls 13% d'entre eux concernent un citoyen français et un citoyen étranger, soient 26.000, bien loin des 90.000 avancés par Zemmour.

    Eric Zemmour ment de façon éhontée et nombre de ceux qui l’invitent dans leurs émissions n’ont jamais remis en cause ses mensonges chiffrés. Pourtant ses mensonges sont énormes et l’absence de contradiction lui permet de vendre un livre dont il fait la promotion.  Pauvres lecteurs ! Les fausses informations véhiculées par le polémiste d’extrême-droite font penser à celles qui inondent l’Internet jusque dans les boîtes e-mail avec la mention « à faire suivre largement ».

    Eric Zemmour n’est qu’un bonimenteur de l’extrême-droite, un camelot de la pensée, le chantre de l’hoax nauséabond. Il battit son argumentation sur le mensonge. Malheureusement quelques animateurs et journalistes des chaînes télévisées l’ont hissé au rang de grand intellectuel, parce qu’il fait illusion en disant qu’il a tout lu et qu’il étale sa culture comme de la confiture sur des biscottes friables comme ses arguments. On introduit toujours son discours en faisant référence à sa grande culture historique et littéraire sans remettre en cause l’usage critiquable qu’il fait de cette culture. L’écrivain Céline a écrit un chef d’œuvre avant-gardiste de la littérature avec « Voyage au bout de la nuit » mais l’homme était un fasciste détestable  et certainement pas un maître à penser. « La France suicidaire » (essai affligeant commis par Eric Zemmour) aurait sans doute plu à ce « Kollabo » des Nazis, ce pétainiste mais il n’est plus de ce monde.  Avec son dernier opus (vendu à des milliers d’exemplaires grâce à la publicité presque journalière dont il a bénéficié) Zemmour n’a pas écrit un chef d’œuvre comme Celine. Il n’est un génie ni du journalisme ni de la littérature. Il est encore moins un maître à penser malgré son bagou.  On ne retiendra de lui que l’homme détestable. Il vend de la haine, de la xénophobie, du machisme, de l’ultranationalisme. Il s’enrichit en trempant sa plume dans l’ancre brune de l’extrême-droite. Et que l’on ne vienne pas nous dire que nous participons à un lynchage médiatique : le bonimenteur de l’extrême-droite fait l’objet d’une grande complaisance dans ce que l’on appelle la « grande presse » et plus particulièrement quelques chaînes de télévisions.

    La télévision a besoin de se fabriquer des stars dans tous les domaines pour fidéliser l’audimat. En ouvrant plateaux télé et studios radios à Eric Zemmour sans réelle contradiction, sans mesurer la responsabilité prise dans la diffusion de ses mensonges, les médias se rendent complices de ce manipulateur qui joue sur le sentiment d’insécurité et la peur. Il distille sa théorie de l’invasion étrangère avec un scénario catastrophe : sept millions de terroristes en herbe grandissent en France et sèmeront la terreur. Il vend l’idée que le Français est une espèce en voie de disparition. Eric Zemmour multiplie ses apparitions pour vendre ses idées fascisantes (et son livre) dans une période de crise et d’exacerbation des craintes terroristes. Son discours alimente la haine et participe à attiser les tensions entre communautés au nom d’une France franco-française. Son livre a pour titre le « suicide français » et c’est lui qui pousse au suicide. Il n’est pas le druide des aventures d’Asterix, et sa potion gauloise est un poison social.

    Il était simple de mettre Eric Zemmour face à ses mensonges, preuves et spécialistes à l’appui. Ruquier, caron, Salamé, Gourdin, Taddei et tant d’autres ne l’ont pas fait. On invite Zemmour à venir mentir aux Français, parce que ses mensonges font de l’audience. Les électeurs du FN sont aussi des téléspectateurs convoités par les chaînes de télévision qui participent ainsi à la montée de l’extrême-droite car elles laissent des propagandistes comme Eric Zemmour œuvrer pour que des téléspectateurs trompés deviennent des électeurs de l’extrême-droite. Bien sûr, tout cela est fait au nom de la liberté d’expression car la perversion utilise les grands mots qui l'arrangent. Eric Zemmour revendique sa liberté d’expression qui semble jouir des plus grands égards. Il ne fait aucun doute qu’il a compris que ses mensonges (de libre expression) font partie de son fonds de commerce et alimentent son tiroir caisse. Il utilise la rhétorique anti-Islam de plus en plus populaire en ce moment. Il propose ses théories xénophobes comme un charlatan sur les places des marchés. Il y a toujours quelqu’un pour lui tendre un porte-voix. La xénophobie fait monter l’audimat avec la mise en vitrine du terrorisme et de l’intégrisme religieux. Dans le contexte actuel, les polémistes et les propagandistes d’extrême-droite trouvent des tribunes journalières.  Il ne s’est pas passé un jour sans la présence d’Eric Zemmour sur des chaînes de télévision. Des émissions d’information ou en ont fait un polémiste permanent. Il est invité sur toutes les chaînes.

    Pour une fois, nous nous réjouissons que le journal de 20 Heures de FR2 ait rétabli la vérité des chiffres de l'immigration. Il était temps de le faire.

    Pidone

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :