• Lutter contre les inégalités sociales et pour le partage des richesses

     

     

    "C'est vous les gens qui devez décider"

    Jean-Luc Mélenchon

     

    Lutter contre les inégalités sociales et pour le partage des richessesNous avons  choisi le rassemblement des forces de gauche anti-austérité car c'est une évidence pour nous.  Nous nous retrouvons de tous les combats dans la rue et dans les instances où nous sommes élus. Le dernier en date, contre Les ordonnances Macron et la casse du code du travail. Ne pas se rassembler serait une impasse politique. 

    Les choix se font en Corse avec les militants et comme le dit Jean-Luc Mélenchon : "c'est vous les gens qui devez décider". Nous, nous ne  trichons pas avec la démocratie. Ce sont plus de 80% des participants  aux assemblées qui ont approuvé la démarche de rassemblement.

    Personnellement, on me connaît pour mes engagements syndicaux au service des salariés et d'une Corse vivante socialement.  Je souhaite, et je sais que cette idée est partagée par beaucoup, que toutes les  forces de gauche se retrouvent dans la volonté que nous avons de proposer un autre choix en rupture avec le libéralisme à outrance et destructeur. 

    Nous voulons lutter contre les  inégalités sociales et sommes pour le partage des richesses. 

    Ça c'est le plus important. 

    Alexandre Gonzalez  

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    J.Defranchi.
    Mercredi 25 Octobre à 12:53

    Et oui Alex..JLM dit et puis se dédit ..avec son éminence grise ..Bompart pour ne pas le nommer ,qui nous parle d'une "commission électorale " aux ordres , avec le tirage "au sort" que nous connaissons , car NOUS avons déjà vécu ce fameux tirage au sort -délégués à la convention de Lille ; d'octobre 2016.

    j'avais été tiré "au sort ".

    Ne pouvant m'y rendre , mon remplaçant tiré "au sort" était quelqu'un du même GA sarcastic

     

    Salutations insoumises .

     

    JD.

    2
    Marie-Christine Ober
    Jeudi 26 Octobre à 12:00

    Bonjour Alexandre, je ne comprends pas cette persistance à utiliser cet argument des « 80% d’insoumis «  etc... Nous avons dénoncé maintes fois ce mode de scrutin qui ne s’inscrivait pas dans le fonctionnement de la France Insoumise. Nous avons des outils de consultation qui permettent à tous les insoumis d’être sollicités et de se prononcer sur la questions du scrutin de décembre. Au lieu de cela, nous ont été imposés des votes dans des assemblées où se retrouvaient des habitués des réunions politiques, des réseaux anciens, Manca/Ensemble, le PC ...

     Ces 80% n’ont jamais été validés : pas de listes électorales, nombre de votants inconnu, résultats chiffrés inconnus, intitulés des propositions de vote non publiés ... Le vote du 9 septembre a été une débande totale ! Filmé, il aurait fait un grand effet médiatique !

    Non, Alexandre ce n’est pas ainsi que nous concevons la démocratie.

    Par ailleurs, je ne comprends pas non plus votre dénigrement permanent, dans chacunes de vos publications, du mouvement FI, de ses représentants, de ses militants et aujourd’hui de ses instances politiques. Certains Sont devenus de grands spécialistes. Il n’est qu’à lire le commentaire publié plus haut et les pages fb.

    Comment pouvez vous laisser perdurer cette confusion permanente de vous revendiquer Corse Insoumise, insoumis ... et être dans ce gribouillage permanent du mouvement FI ?

    Et qui plus est, déplorant par ailleurs que le comité électoral de la FI ait refusé de soutenir votre liste.  

    Faites votre campagne tranquillement, telle que vous l’avez orchestrée, avec les accords d’appareils qui vous semblaient justes, mais par pitié cessez cette campagne délétère à l’encontre de la FI et de ses militants. Nos choix ne sont pas les vôtres et nous sommes légitimes à poursuivre notre militantisme dans le cadre d’un mouvement que nous avons choisi de consolider, de faire grandir, car il est pour nous un bel outil pour porter au pouvoir un programme politique cohérent dans sa globalité : l’AEC et tout l’AEC ! Pas de reniements écologiques par exemple. Je crois Alexandre que nos oppositions sur ce sujet et les discussions virulentes que nous avons eu toi et moi autour des questions d’énergie en sont une bonne illustration. 

     

    3
    Marie-Christine Ober
    Jeudi 26 Octobre à 12:07

    Suite : 

    signature du texte précédent :

    Marie-Christine Oberlé  

    Insoumise de Corse

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :