• Per a pace, chants slaves des Balkans

    chorale_perapace
     

    La Chorale  “Stiv Naumov” de Bitola en représentation en Corse

     

    Pour la 4ème fois, après 2004,  2006 et 2013 Lujbomir Trifunovski  le chef de la chorale Slave Stiv Naumov de Bitola en Macédoine, se rendra en Corse, avec cette fois ci un ensemble vocal constitué d’une trentaine de jeunes filles. Ils seront dans l’Ile à l’invitation de l’association Per a Pace, Pour la Paix du 21 au 26  juin 2015.

    Cet ensemble vocal macédonien, de renommée internationale aujourd’hui, et qui a récemment fêté ses 70 ans d’existence et de présence culturelle, aura permis à de nombreuses générations de pratiquer cet art. Elle aura aussi permis de faire connaitre la ville de Bitola qui se trouve au sud du pays, à quelques kilomètres de la Grèce voisine et quelques encablures de l’Albanie. Très fortement marquée par la culture Slave, mais aussi méditerranéenne et universelle, elle prône la culture de la Paix et de la solidarité, dans une ouverture sur le monde.

    A trois reprises déjà, le public Corse a pu apprécier et écouter ces chants slaves des Balkans. Il a pu  apprécier l’harmonie et la précision des voix qui, tournées vers leur maître, ont captivé l’attention jusqu’à en oublier le temps. A chaque fois que cette chorale s’est produite en Corse l’émotion et le partage ont été au rendez-vous, le temps de ces soirées hors des frontières.

    La venue en Corse de la chorale Stiv Naumov est le résultat d’une rencontre, entre des trajectoires de femmes et d’hommes investis dans l’action culturelle, la paix  et la solidarité. Cet échange qui se renouvèle, renforce les liens d’amitiés qui existent depuis près de vingt-cinq ans entre la Corse et les Balkans à travers des actions culturelles et de solidarité.

    Ces concerts seront placé sous le signe de la solidarité, mais aussi de la mémoire avec les expositions réalisées par  Per a Pace et qui ont obtenus le label « centenaire » de la première guerre mondiale. 

    C’est dans la ville de Bitola, d’où sont originaires les membres de la chorale que dans le cimetière militaire Français des dizaines de soldats Corses sont  inhumés. L’exposition qui a été inaugurée en Corse en novembre 2014, a aussi été présentée dans les Balkans en Serbie et en Macédoine. Cette exposition, sur les traces de l’Armée d’Orient est un regard sur la Corse et les Balkans, à travers la première guerre mondiale, ellerappelle la présence de nombreux corses sur le front des Balkans.

    La chorale se produira :  à Ajacciole 22 juin,

    à Marignanale 24 juin

    au camping les Oliviers à Porto le 25 juin.

    perapace
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :