• Plus que jamais, tous unis autour de l'Avenir en commun

    Echos de campagne

     

    Plus que jamais, tous unis unis autour de l'Avenir en commun

    Une cinquante de personnes ont participé, ce jeudi 16 février, au locu teatrale à Ajaccio, à un débat public organisé par les comités Corse insoumise d’Ajaccio et région, avec le soutien de Manca alternativa.

    Plus que jamais, tous unis unis autour de l'Avenir en communAu menu : l’urgence sociale.

    Le débat a été intense et parfois passionné. Des dizaines de personnes ont pu s’exprimer sur les problèmes sociaux qui agitent notre société insulaire, à l’instar de ce qui se passe sur le continent. Mais sans doute avec des traits accentués.

    La crise frappe durement la Corse. Les causes sont connues. Elles sont à rechercher dans les différentes politiques d’austérité et de régression sociale menées au cours des dernières décennies. Politiques imposées par la Troïka et les marchés financiers avec un seul et unique objectif : la recherche du profit. Les gouvernements successifs qui ont sévi sous le quinquennat Hollande n’ont pas dérogé à la règle. Le pouvoir dit socialiste, tournant le dos aux engagements de campagne et surtout au fameux discours du Bourget a mené ces politiques avec beaucoup de zèle. A cela,  il faut ajouter les conséquences de celles-ci dans notre île : chômage croissant, en particulier chez les jeunes, retraités en difficulté avec des revenus de misère, logements sociaux insuffisants avec des loyers difficilement supportables, exploitation outrancière des travailleurs étrangers, désertification du rural. Par contre l’économie de la rente se porte à merveille, au profit de quelques-uns, grâce à une spéculation foncière et immobilière intolérable. On construit beaucoup de résidences secondaires haut de gamme, souvent vides onze mois de l’année. Dans le même temps, des habitants de notre île vivent dans leurs voitures ou au camping ! Situation inacceptable. On pourrait allonger les exemples qui relèvent de la misère, de la désespérance et du désarroi chez de nombreux habitants de la Corse. Le soleil ne brille pas pour tout le monde de la même manière. Au-delà des effets des politiques d’austérité, il faut ajouter les conséquences du clientélisme insulaire et le rôle néfaste joué par les dynasties politiques et la caste aux cours des dernières décennies.

    Plus que jamais, tous unis unis autour de l'Avenir en communMais on ne peut pas se contenter de faire le constat d’une situation sociale, de mettre en lumière les causes de cette situation, encore faut-il proposer des solutions qui nous permettent d’en sortir. Il a été dit qu’on ne peut pas reproduire les mêmes politiques, même avec un emballage nouveau. On ne peut pas reprendre les mêmes et recommencer. Il faut une véritable rupture avec ces politiques au service du capital. C’est ce que propose le programme l’Avenir en commun qui sert de base à la campagne de Jean-Luc Mélenchon.

    Plus que jamais, tous unis unis autour de l'Avenir en communEn 2012, on nous a fait le coup du Bourget. Il n’est pas question d'en reprendre pour cinq ans sous prétexte qu’un candidat dit de gauche, flanqué de gens responsables de notre situation, serait le mieux placé pour « rassembler »!

    Chat échaudé n’y revient jamais.

    Le prochain débat aura pour thème : la santé.

     

    Plus que jamais, tous unis unis autour de l'Avenir en commun

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    vallerustie
    Vendredi 17 Février à 17:58

    Ah ..le seul jeune est masqué ! Sinon vive la Silver politic merci JP.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :